Le Ministre de la santé publique visite le centre Nouvelle espérance

Le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le Sida Dr Thaddée Ndikumana a visité lundi 12 août 2019 le centre “Nouvelle espérance” situé en Zone Bwiza, un centre qui s’occupe du dépistage, du traitement et de l’accompagnement des personnes vivant avec le VIH/SIDA. Le Ministre de la santé publique a remercié les initiateurs de ce centre et a encouragé les prestataires.

Le centre nouvelle espérance a été crée en 1990 par le diocèse de Bujumbura sur l’appui financier des pères blancs qui jusqu’à ce jour contribuaient à 80% des frais de fonctionnement de ce centre.

Actuellement, 1830 personnes vivantes avec le VIH sont suivies régulièrement dans ce centre de dépistage, de traitement et d’accompagnement.

Le Directeur de ce centre a indiqué que les gens viennent volontairement se faire dépister et après le dépistage, on leur donne des conseils et des médicaments appropriés qui les aident à vivre avec cette maladie.

Il a fait savoir que ce centre suit aussi les femmes enceintes affectées par le VIH pour qu’elles donnent naissance à des enfants non affectés. Depuis 2015, 47 femmes vivant avec le VIH ont été suivies par le centre nouvelle espérance et 46 d’entre elles ont donné naissance aux enfants indemnes.

Plus de 4000 mille orphelins du Sida mais qui sont bien portant reçoivent aussi de la part du centre, du matériel scolaire, des vêtements et d’autres biens de première nécessité.
Le Directeur du centre “Nouvelle espérance” demande l’appui au Ministère de la santé publique surtout en ce qui concerne les médicaments.

Le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le Sida, Dr Thaddée Ndikumana a, pour ce faire, désigné un point focal qui fera parti du conseil d’administration et qui leur servira de pont de liaison avec le ministère.

Par GAKIZA Dorine