Le Ministre de la santé effectue une visite dans les différents hôpitaux de référence

Le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le Sida Thaddée Ndikumana a effectué mardi 2 avril 2019, une visite de supervision de travail dans les quatre hôpitaux de référence de Bujumbura et à l’hôpital privé Kira Hospital de Bujumbura. L’objectif de cette visite était de se rendre compte de l’application de la mesure de prise en charge des patients accidentée endéans 48h ainsi que constater la qualité de l’accueil des malades. En général, le ministre a précisé que la mise application de mesure est effective dans tous les hôpitaux vistés.

Le premier hôpital visité par le Ministre Thaddée Ndikumana est le centre hospitalo-universitaire de Kamenge(CHUK). A cet hôpital, le Ministre a effectué une visite guidée où il a constaté que les patients affiliés à la mutuelle de la fonction publique souffrant d’insuffisance rénale ne sont pas pris en charge convenablement, car la mutuelle ne supporte pas la première séance d’hémodialyse coûtant 500 mille francs burundais mais supportent à 80% les autres séances qui suivent coûtant 200 mille chacune sur les trois séances minimum par semaine.

Une autre contrainte est que la mutuelle de la fonction publique n’autorise que 2 séances. Pour ce, le personnel soignant du CHUK a demandé au Ministre de contacter les autorités de la mutuelle de la fonction publique pour qu’ils prennent totalement la prise en charge de ces patients dès la première séance d’hémodialyse.

Après CHUK, le Ministre s’est dirigé à l’hôpital militaire de Kamenge. A cet endroit, le Ministre a effectué une visite guidée où il a constaté que l’accueil des malades a été amélioré surtout dans les services d’urgences.

Le Directeur Général de l’hôpital militaire de Kamenge, Marc Nimburanira a fait savoir que la mesure du Gouvernement de prendre en charge gratuitement les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes est respectée.

Néanmoins, le Dr Marc Nimburanira déplore la méconnaissance de certains affiliées des assurances que l’hôpital prend en charge seulement l’argent que le patient paie à l’hôpital mais ne supportent pas les dues des assureurs a précisé le DG de l’hôpital militaire de Kamenge

Le Ministre Thaddée Ndikumana a fait savoir qu’il se réjouit du fait que la base des données du Ministère de la Santé publique et de la lutte contre le Sida autres fois hébergés à Stockholm en Suède a été rapatriée au Burundi, et aujourd’hui c’est l’hôpital militaire de Kamenge qui héberge le serveur de la base des données.

La visite marathon a continué à l’hôpital Clinique Prince Louis Rwagasore où le Ministre a salué la mise en application des mesures déjà prises par le Ministère et le Gouvernement du Burundi en vue d’améliorer la qualité des soins et l’image des hôpitaux envers les patients.

La visite de supervision a poursuivi à l’hôpital Prince Régent Charles. A cet hôpital; le Ministre Thadée Ndikumana a également constaté que les mesures prises par le Gouvernement du Burundi et le Ministre de la santé publique sont appliquées.

La descente de supervision effectuée par le Ministre Thaddée Ndikumana dans les hôpitaux de références a été clôturée à l’hôpital Kira Hospital. A cet hôpital, le Ministre s’est rendu compte des équipements modernes de cet hôpital et du personnel qualifié dans différents domaines sanitaires car Kira hospital compte aujourd’hui 37 spécialistes avec un scanner de 64 barrettes unique dans les pays de la communauté de l’Afrique de l’Est.

Le DG de Kira Hospital, Dr Christophe Sahabo a promis que le personnel venant d’autres hôpitaux publics peuvent venir pour se bénéficier des formations pour le renforcement des capacités.

Au terme de cette visite de supervisons, le Ministre Thaddée Ndikumana a indiqué que cette visite s’inscrit dans le cadre de la supervision des activités des hôpitaux de références surtout que les patients se lamentaient dans ces derniers jours sur la qualité d’accueil et de prise en charge dans certains hôpitaux.

Comme les patients l’ont témoigné devant le Ministre, la qualité d’accueil et de soins a été largement améliorée. Le Ministre Thaddée Ndikumana se réjouit alors du fait que les choses ont changé surtout dans ces hôpitaux de références où la qualité d’accueil et de soins étaient totalement ou presque absent . Il fallait redorer l’image de ces hôpitaux envers les patients a précisé Thaddée Ndikumana.

Un autre objectif de cette visite dans les 4 hôpitaux de références de Bujumbura, était de voir si la mesure déjà prise par le Ministère de la santé publique de soigner gratuitement les personnes accidentées sur la voie publique pendant 48 heures a été respectée.
Selon le Ministre Thaddée Ndikumana et les patients rencontrés dans ces hôpitaux visités, la mesure a été mise en application.

Le Ministre a poursuivi son interview en indiquant que dans ces derniers jours il y a la flambée du paludisme d’où lors de la visite, il a répondu aux doléances de ces hôpitaux en leur octroyant des solutés glucosés et de la quinine injectable pour faire face à cette montée du paludisme. La récompense pour le Ministère et le Gouvernement du Burundi c’est de bien accueillir les patients a précisé le Ministre Thaddée Ndikumana.

Signalons que le Ministre de la santé publique a octroyé 5 couveuses et des médicaments au centre hospitalo-universitaire de Kamenge et aux trois hôpitaux publics des médicaments antipaludéens.