D’après Pascal Nyabenda, président du parti présidentiel, c’est inconcevable que les organisateurs des manifestations fassent une chose et son contraire : mener une insurrection et battre campagne.

Pascal Nyabenda : « Nous faisons un clin d’œil aux facilitateurs pour qu’ils ne se laissent pas piéger par des politiques au double langage. »Pascal Nyabenda : « Nous faisons un clin d’œil aux facilitateurs pour qu’ils ne se laissent pas piéger par des politiques au double langage. »
Le parti au pouvoir indique qu’il a des preuves que la coalition d’Agathon Rwasa et Charles Nditije, le parti Frodebu du Dr. Jean Minani, le Msd d’Alexis Sinduhije et bien d’autres sont en train de faire leur propagande.

Dans un communiqué de presse sorti ce 28 mai, Pascal Nyabenda s’étonne de ce comportement : « Ils disent qu’ils vont marcher jusqu’à ce que Pierre Nkurunziza se résigne. » Selon lui, il s’agit d’une contradiction parce qu’ils prétendent reconnaître la Constitution, l’Accord d’Arusha, la loi communale et la Cour constitutionnelle. Puisque cette dernière a déjà rendu sa décision, M. Nyabenda appelle au respect des lois régissant le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.