Le Chef de l’État anime une séance de moralisation en commune Muha

Le Président de la République Pierre Nkurunziza a animé mardi 26 février 2019, la 6ème séance de moralisation de la société en commune Muha dans la Mairie de Bujumbura.

Au cours de cette séance, le Chef de l’Etat a d’abord donné l’occasion aux participants de témoigner de ce qu’ils ont gagné à travers les enseignements reçus lors des précédentes séances de moralisation de la société dans cette commune.

Certains participants ont expliqué que grâce à ces séances, ils connaissent désormais l’histoire du Burundi et qu’ils ont appris à travers ces enseignements que le concept d’ethnie qui a longtemps divisé les burundais est une pure invention du colonisateur.

Les habitants de la commune Muha ont également fait savoir que les enseignements du Chef de l’Etat les ont amenés à surmonter certaines barrières pour travailler ensemble. Certains de ces habitants de Muha ont proposé que l’histoire du Burundi soit réécrite et enseignée à l’école primaire et secondaire.

Prenant la parole, le Chef de l’Etat a exposé 7 piliers sur lesquels il faut construire la société pour préparer l’avenir des générations futures.

Le premier de ces piliers que le Chef de l’Etat a développé est: éviter la trahison. Le Président de la République a expliqué que de par l’histoire, les gens qui ont trahi le pays se sont attirés des malédictions.

En deuxième lieu, le Chef de l’Etat a évoqué la notion d’interdits. Pour Pierre Nkurunziza, les gens doivent connaitre les interdits et surtout les respecter pour une meilleure harmonie dans les familles et dans la société. “Les burundais doivent être caractérisés par de bonnes manières”, a insisté le Président de la République.

En troisième position, le numéro un burundais a parlé de l’héritage. Il a demandé à chacun de songer à préparer à temps le patrimoine à laisser en succession aux siens. Pour le Chef de l’Etat, il faut le faire étant encore jeune et ne pas attendre de le faire à l’âge avancé car, a-t-il précisé, personne ne sait quand il va quitter ce monde.

Le Chef de l’Etat a ensuite parlé de la vision. Il a demandé à chaque participant d’être un visionnaire c’est- à-dire avoir des aspirations, un but à atteindre et travailler là-dessus.

En 5ème position, Pierre Nkurunziza a demandé aux habitants de Muha de se rencontrer assez souvent pour parler des affaires de la société, pour discuter des solutions à apporter aux problèmes qui minent la société.

Le Président de la République a évoqué en 6ème position la notion de culture burundaise. A ce sujet, le Chef de l’Etat a insisté sur le fait de bien se comporter en famille. Il a également demandé aux participants de s’ingénier à bien parler la langue nationale. Pierre Nkurunziza a aussi exhorté la population de Muha d’apprécier à juste valeur la danse burundaise et le tambour burundais.

Il leur a demandé également de toujours s’habituer à bien prononcer des discours lors des fêtes familiales ou dans certaines circonstances.

En dernier lieu, le Chef de l’Etat a développé la notion de l’éducation au foyer ou le dialogue en famille. Le numéro un burundais a rappelé aux habitants de Muha que l’éducation des enfants relève de la responsabilité des parents. Il leur a recommandé d’observer attentivement et constamment le comportement de leurs enfants pour y déceler des travers et enclencher des dialogues de façon régulière pour les ramener sur la bonne voie.

Mardi, le 26/02/2019 par NYANDWI Dieudonné , http://www.rtnb.bi/