Le Burundi fait partie des “pays modèles” d’Afrique centrale en matière de vaccination, annonce le ministre de la Santé publique

Le Burundi fait partie des “pays modèles” d’Afrique centrale en matière de vaccination, a déclaré vendredi à Bujumbura le ministre burundais de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, Thaddée Ndikumana.

Le ministre Ndikumana a tenu ces propos lors de la clôture d’une réunion de monitoring de la vaccination et de la revue par les pairs des rapports “Joint Reporting Form”(JRF) 2018 OMS-UNICEF, réunion qui s’est déroulée au Burundi du 12 au 15 mars.

Onze pays africains ont pris part à la réunion dont l’Angola, le Cameroun, le Gabon, la Centrafricaine, la République démocratique du Congo et le Tchad.

JRF est constitué de rapports élaborés annuellement par des pays sur l’état des lieux dans le domaine de la vaccination, lesquels sont utilisés par l’assemblée mondiale de l’OMS pour mesurer les progrès enregistrés par chaque pays dans la réalisation du Plan d’action mondial pour les vaccins, généralement connu sous l’acronyme anglais de GVAP (Global Vaccine Action Plan).

“Les résultats de ces assises préparatoires de Bujumbura sur les rapports JRF 2018 de ces pays en matière de progrès atteints dans le processus sanitaire de vaccination, seront soumis en mai prochain à une validation internationale sous l’égide de l’OMS et de l’UNICEF à Genève (Suisse) pour prendre éventuellement des décisions”, a expliqué le ministre Ndikumana au cours d’un point de presse tenu en langue nationale le kirundi.

M. Ndikumana s’est dit heureux de constater que les assises de Bujumbura aient fait ressortir que le Burundi fait partie des “pays les plus performants” dans la vaccination dans la sous-région d’Afrique centrale.

“De la sorte, le Burundi a pu partager avec les pays participants sur son expérience réussie qui lui a déjà permis d’atteindre un taux de plus de 90% pour les enfants burundais en bas âge. Ainsi, le Burundi a pu partager l’expertise à laquelle il a recouru pour atteindre des performances aussi élevées en matière de processus de vaccination”, a-t-il affirmé.

Pour lui, cette performance du Burundi va inciter les autres pays d’Afrique centrale “moins avancés” en la matière, à lui emboîter le pas.

Selon le ministre Ndikumana, les performances déjà atteintes aujourd’hui par le Burundi dans le domaine de la vaccination, sont grâce à une “excellente synergie” opérationnelle entre les autorités sanitaires et celles en charge de l’administration territoriale, renforcée par les structures médiatiques du pays. 

French.china.org.cn