Le Burundi dément “le renvoi imminent” de ses troupes des opérations de paix
Diplomatie
@rib News, 28/04/2014

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale a appris avec indignation l’information diffusée par le journal Iwacu faisant état du renvoi imminent des troupes burundaises des opérations de maintien de la paix en représailles à l’expulsion d’un cadre du BNUB. Le Ministère rappelle que les relations de coopération entre le Burundi et le système des Nations Unies sont bonnes. Il n’y a aucun nuage ni méfiance dans ces relations. Le Gouvernement du Burundi reste très reconnaissant au système des Nations Unies pour les appuis considérables et multiformes qu’il apporte dans la consolidation de la paix et de la démocratie au Burundi.

S’agissant de la rumeur visant à manipuler l’opinion nationale et à créer la peur ou des tensions au sein des Forces de Défense et de Sécurité, le Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale tient à souligner que la Communauté Internationale a plutôt une très grande appréciation des prestations des troupes burundaises dans les opérations de maintien de la paix en Somalie et en République Centrafricaine.

C’est sur des notes de félicitation et de satisfaction que la Communauté Internationale a demandé au Gouvernement du Burundi d’envoyer des forces de sécurité à Bangui et que le Burundi s’apprête à envoyer deux unités de policiers dans les jours à venir.

Il faut noter que même dans les pays où le Burundi n’a pas encore envoyé de troupes de maintien de la paix, la Communauté Internationale sollicite le Burundi de bien vouloir s’impliquer dans la résolution des conflits comme pour le cas du Soudan du Sud. Une demande officielle vient d’être adressée par les pays de l’IGAD (Corne de l’Afrique) pour l’envoi d’un bataillon de militaires burundais au Soudan du Sud.

Le Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale condamne toutes les tentatives de désinformation de l’opinion nationale et internationale dans le but de semer la peur et de créer des tensions artificielles dans les esprits des Burundais et de salir l’image du Burundi à l’étranger.

Le Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale rappelle que les portes sont ouvertes aussi bien dans l’administration centrale que dans les missions diplomatiques et consulaires du Burundi à l’étranger pour fournir toute information et empêcher ceux qui ne cherchent qu’à nuire d’accréditer des rumeurs malveillantes.

Direction de la Communication et de l’Information

MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES

ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE

REPUBLIQUE DU BURUNDI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.