Ce samedi, 5 septembre, S.E. Monsieur Gaston Sindimwo, a rendu visite à la radio Star FM basée à Gitega. En compagnie d’autres personnalités dont le gouverneur de Gitega, le président du Conseil National de la Communication et le directeur général de la Communication, le numéro deux de l’Exécutif burundais a répondu en direct aux questions d’un journaliste dans le studio. Pas de question taboue.

Il a d’abord fait savoir que le but de sa visite à la radio communautaire est une occasion de remercier les médias qui se sont mis en synergie pour la couverture des élections. « Le déroulement du scrutin était transmis en temps réel, d’une façon professionnelle. Ce qui est à saluer. Nous commençons par Star FM mais ferons de même pour les autres organes de presse », a fait savoir le M. Sindimwo.

Il a ensuite souligné que la paix et la sécurité dans tous les quartiers de Bujumbura et dans tout le pays est une urgence. Avant d’inviter tous les jeunes détenant des armes de se ressaisir et les remettre car « la violence est un chemin sans issue ».
Quant au dialogue que les uns et autres avancent, S.E. M. le Premier Vice-Président de la République du Burundi a rassuré : « Le dialogue inter-burundais a toujours eu lieu mais des prétextes ne manquent pas chez ceux qui ont d’autres visées. » L’exemple le plus récent d’un dialogue fructueux étant la mise en place des institutions inclusives après les élections, même s’il y a ceux qui s’y étaient opposés.

S.E. M. le Premier Vice-Président a lancé un appel vibrant à certains Burundais et à la communauté internationale de chercher à savoir la vérité et éviter les rumeurs, surtout à travers les réseaux sociaux.

Après la transmission en direct de l’interview, il a offert un ordinateur portable à la radio, avant de signer dans son livre d’or.