L’Aéroport international de Bujumbura se dote d’un système surveillance performant

Le Burundi abrite la 44ème réunion sous-régionale de l’East African Community sur la facilitation du transport aérien. La réunion se tient à Bujumbura du 27 au 29 juin 2018.

Cette réunion des partenaires de l’EAC en matière de l’aviation civile s’inscrit dans un cadre qui passe en revue les recommandations formulées dans la réunion précédente, a indiqué le Directeur de l’Autorité de l’aviation Civile du Burundi (AACB), Deus Niyonkuru.

C’est aussi une occasion d’analyser l’état d’avancement et la mise en œuvre de ces recommandations, a souligné Deus Niyonkuru, qui précise également que c’est aussi une occasion pour se convenir sur les meilleures façons de résoudre ce qui reste à être résolu et de partager les expériences.

Pour ce qui a été déjà mis en œuvre au Burundi concernant l’Aéroport Internationale de Bujumbura, le Directeur Général ai de l’AACB a évoqué la mise en place d’un comité national de facilitation du transport aérien comme cadre permanent d’échanges des acteurs locaux. La situation en ce qui concerne la circulation des passagers a été aussi améliorée, selon Deus Niyonkuru.

Le Directeur de l’autorité de l’Aviation Civile n’a pas manqué de souligner que des projets comme la séparation des passagers au départ et à l’arrivée pour les plus hautes autorités ont été entrepris, faisant également savoir que le projet de réhabilitation de l’Aéroport International de Bujumbura est en train d’être finalisé, ce qui permettra d’avoir de nouvelles infrastructures dont l’aérogare.

Ce projet est avancé sous la houlette du Gouvernement du Burundi et sera financé à travers un crédit qui sera octroyé par une banque chinoise, a précisé Des Niyonkuru.

En matière de sécurité, l’Aéroport de Bujumbura s’est doté maintenant d’un système efficace de couverture de surveillance de tous les espaces de façon que de petits réseaux de criminels ont été déjà dénichés, ainsi que la saisie des drogues, se félicite le Directeur Niyonkuru.

Au cours de cette réunion, l’Autorité de l’Aviation Civile du Burundi aura l’occasion de présenter aux experts le pas franchi et les réalisations conformément aux recommandations internationales et à celles de ce forum. Le Directeur de l’AACB espère aussi que son institution recevra une consultance gratuite après le partage d’expériences.

Une visite guidée a été effectuée par les délégations venues des différents pays de l’EAC pour s’enquérir du fonctionnement de l’Aéroport Internationale de Bujumbura.

Mercredi, le 27/06/2018 par HAKIZIMANA Placide , http://www.rtnb.bi/fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.