Les négociateurs de l’Union européenne (UE) et de la Communauté d’Afrique est-africaine ont signé jeudi un nouvel Accord de partenariat économique (APE) entre les deux régions, indique la Commission européenne dans un communiqué.

L’accord offrira de la sécurité juridique pour les entreprises et ouvrira une perspective à long terme en vue d’un accès libre et illimité au marché de l’UE pour les produits en provenance du Burundi, du Kenya, du Rwanda, de la Tanzanie et du Ouganda, selon ce communiqué.

‘La région de la Communauté est-africaine se distingue par son dynamisme et l’ambition de se développer comme une région intégrée. L’Accord de partenariat global que nous venons de conclure est le meilleur moyen de soutenir ses aspirations’, s’est réjoui le Commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht.

L’APE offre aux pays est-africains la garantie d’un accès en franchise de droits de douane et sans contingentement, indépendamment de leur niveau de progrès économique.

Les règles européennes sur les préférences commerciales favorisent en effet les pays les moins avancés, mais leur accès se restreint une fois qu’ils atteignent un certain niveau de développement.

En contrepartie, la Communauté est-africaine baissera également les droits de douane sur les importations européennes.

L’accord doit être ratifié par les deux partenaires selon leurs procédures internes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.