Une Commission ad hoc va être mise sur pied

source : ombudsman.bi,le 30 septembre 2014

L’Ombudsman burundais, Docteur Mohamed RUKARA, a effectué le lundi 29 septembre une visite surprise à la Brigade du Commissariat de la Police en Province de CIBITOKE où sont détenus cinq jeunes garçons. Ces jeunes ont été remis par l’armée Congolaise après leur arrestation à MUTARURE en République Démocratique du Congo (RDC). L’Ombudsman burundais a d’abord visité la cellule où ils sont incarcérés.

Après avoir appris que deux d’entre eux sont malades, l’Ombudsman burundais a rapidement dépêché un médecin pour que les premiers soins. L’Ombudsman de la République a par la suite procédé à leur audition.

Selon, Me Jacqueline RUKUKI, Conseillère au Bureau de l’Ombudsman chargée des affaires juridiques, une Commission élargie sera mise en place pour mener des investigations sur ce cas. L’Ombudsman va également contacter les autorités congolaises pour demander l’autorisation à la Commission de faire une descente en République Démocratique du Congo pour s’enquérir davantage de la situation qui y prévaut et vérifier toutes les données recueillies a-t-elle précisée. Les cinq détenus qui ont été dernièrement arrêtés à MUTARURE sont : Gilbert NKURUNZIZA natif de MAKAMBA ; Alexis NIMUBONA également de MAKAMBA ; HAKIZIMANA Jean Marie natif de NGOZI, NDUWIMANA Jules natif de RUZIBA et Désiré NIMFASHA de KIRUNDO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.