L’annonce de la candidature du président Nkurunziza est prématurée [Porte parole] 21-03-2014
Gervais Abayeho
Rutana, 21 mars 2014 (PP) : Le porte parole chef de l’Etat burundais Léonidas Hatungimana a réaffirmé vendredi au chef lieu de la province Rutana (est) que l’annonce de la candidature de SE Pierre Nkurunziza à sa propre succession est inopportune et prématurée au stade où l ‘on en est aujourd’hui.

Le haut responsable de la présidence s’exprimait lors d’une conférence publique conjointe des porte parole des institutions publiques, relayée en direct par les stations de radio émettant sur le territoire national. Il répondait à une question selon laquelle le président Nkurunziza aurait déjà annoncé sa candidature dans certains media internationaux.

« Tout candidat à la présidence doit être annoncée lors d’un congrès dûment convoqué par le parti », a expliqué le porte parole, expliquant que cette candidature doit être analysée et approuvée par les instances habilitées, à savoir la Commission électorale et la Cour constitutionnelle.

« Or, ce moment n’est pas encore venu », a-t-il fait remarquer pour la nième fois, rappelant que cette question a déjà été posée à plusieurs reprises. « La réponse reste la même », a-t-il souligné.

Le porte parole a par ailleurs fait remarquer que lorsqu’un président de la République en fonction annonce publiquement son intention de se faire élire, « il perd automatiquement certains de ses pouvoirs de légiférer que lui confère la constitution », portant notamment sur le contrôle de l’action du parlement, ainsi que la publication des décret-loi.