Karusi: Commémoration du 48 ème anniversaire des massacres des Hutus en 1972

Le Collectif des survivants et victimes de 1972, avant et après a organisé samedi 25 avril 2020 à la Ruvubu sur la colline Bukirasazi, commune de la province Karusi, les cérémonies de commémoration du 48ème anniversaire des tueries des Hutus du Burundi en 1972. L’anniversaire a été célébré sous le thème : “Exercer le devoir de mémoire est un droit pas un crime et ne fait pas honte”.

Les cérémonies ont débuté par une messe en mémoire des victimes et a vu la participation du président de la CVR Pierre Claver Ndayicariye, le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, membre du Collectif_1972_AA_, de certains administratifs ainsi que la population.

Dans son discours de circonstance, le représentant adjoint du Collectif_1972_AA Monseigneur Justin Nzoyisaba a remercié le Gouvernement du Burundi qui n’a ménagé aucun effort dans la recherche de la vérité sur l’histoire sombre qu’a traversé le Burundi en mettant en place les différentes commissions dont la CVR et la CNTB pour arriver à la réconciliation effective.

Monseigneur Nzoyisaba Justin a demandé au Gouvernement de mettre en place une commission qui sera chargée d’enquêter et de vérifier si ces massacres ne seraient pas qualifiés de Génocide commis à l’endroit des Hutu du Burundi.
Il demande également au Gouvernement de ne pas enterrer les restes des victimes de 1972 plutôt de construire des monuments mémorials nationaux et au niveau des provinces afin d’y déposer ces restes. Il a félicité les veuves qui ont tout faire pour élever et scolariser les orphelins de 1972, aujourd’hui ils sont en train de presté pour l’intérêt de la nation, a-t-il poursuivi.

Les cérémonies se sont clôturées par le dépôt de gerbes de fleurs au site d’excavation où la CVR a trouvé plusieurs fosses communes qui contenaient les ossements des hutus tués en 1972.

 Par HAKIZIMANA Placide