Kampala:le CEO belge de MTN Ouganda expulsé du pays

L’Ouganda a expulsé jeudi soir le dirigeant belge de la filiale locale du géant sud-africain des télécommunications MTN, son quatrième responsable à subir ce sort, au motif qu’il représentait une menace pour la sécurité nationale.

Le porte-parole de la police Fred Enanga a déclaré que le directeur général de MTN Ouganda, Wim Vanhelleputte, avait été expulsé “pour des raisons de sécurité nationale”.

“Il est déjà à l’aéroport et devrait arriver en Belgique vers minuit, a-t-il dit jeudi soir.

M. Vanhelleputte occupait depuis juillet 2016 le poste de directeur général de la filiale locale du groupe MTN, présent dans 22 pays africains.

Il est le quatrième membre de la direction de MTN Ouganda à être expulsé depuis le début de l’année.

Fin janvier, la police avait annoncé les expulsions du Français Olivier Prentout et de la Rwandaise Annie Bilenge Tabura, accusés d’avoir voulu “compromettre la sécurité nationale”, puis de l’Italienne Elsa Muzzolini.

En juillet dernier, MTN avait déclaré que des hommes armés se réclamant des services de renseignement ougandais avaient “kidnappé” deux de ses sous-traitants et les avaient forcés à ouvrir le principal centre de données de l’entreprise, où ils avaient tenté en vain d’accéder aux serveurs.

MTN Ouganda avait souligné à l’époque qu’elle prenait au sérieux cet “incident criminel” et l’avait signalé aux autorités, tout en ajoutant qu’elle doutait qu’il fasse l’objet d’une enquête.

 Belga – La Libre du 15 février 2019

https://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/le-ceo-belge-de-mtn-ouganda-expulse-du-pays-5c666521d8ad5878f0ac06ab