C’est devenu une habitude tout (présumé) putschiste à la première occasion il cherche une terre d’accueil en Belgique. Convoqué pour répondre à une série de question en lien avec le putsch manqué du 13 mai 2015 et n’étant pas sûr de ses alibis, il a préféré prendre la poudre d’escampette vers la Belgique.

En Kirundi on dit que”uwicur’amabinga aba ayarwaye” ou en d’autres termes il n’y a pas de fumée sans feu, il répondra probablement à la justice burundaise à une autre fois. Actuellement sur le continent européen, le froid a fait son apparition et comme on dit, le froid ça conserve. Il vivra suffisamment longtemps et visiblement il prendra le temps nécessaire pour y répondre, question de se donner un peu de recul.

Aaah, ce maudit putsch manqué, il n’aura pas fait que des heureux.

Ruvyogo Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.