Journée internationale de la femme/ Déclaration

Le ministre des droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre a rendu public une déclaration à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme édition 2020.

Le 8 mars de chaque année, le Burundi se joint aux autres pays du monde entier pour célébrer la journée internationale de la femme. C’est une occasion pour le gouvernements et leurs partenaires d’évaluer le pas déjà franchi par rapport à l’état d’avancement des droits des femmes sur le plan économique, politique et socioculturel.

La célébration de cette journée offre aussi une opportunité de se fixer de nouvelles orientations et priorités pour atteindre plus de résultats en matière de protection et de défense des droits des femmes. Pour les femmes, elle est une occasion de s’évaluer par rapport à leur rôle de pilier de développement durable
au sein de leur famille et de leur pays.

Au Burundi, cette journée sera célébrée sous le thème: “Levons-nous tous pour la réalisation des droits des femmes “. Ce thème interpelle tout un chacun pour son implication directe pour la promotion des droits de la femme.

Martin Nivyabandi a fait savoir que cette commémoration arrive dans un contexte où le monde entier célèbre le 25ème anniversaire de l’adoption de la déclaration et du programme d’action de Beijing de 1995, le 20ème anniversaire de l’adoption de la résolution 1325 du conseil de sécurité des Nations unies sur les femmes, la paix et la sécurité ; le 5ème anniversaire des objectifs de développement durable, et aussi au moment où le Burundi entre dans une période électorale.

Dans le cadre de la promotion des droits de la femme, le gouvernement du Burundi a déjà: – mis en place des mécanismes chargés de la protection et de la promotion des droits de la femme
– adopté des politiques et stratégies favorables à la promotion des droits de la femme
– créé un cadre légal favorable à la promotion des droits des femmes par l’adoption de nouvelles lois et la révision de celles contenant des dispositions discriminatoires
– accrus le taux de représentativité des femmes dans les instances de prise de décisions à tous les niveaux.

Le ministre Martin Nivyabandi a indiqué que le mois de mars est dédié à la femme différentes activités seront organisées .Les festivités marquant la commémoration de cette journée auront lieu en province de Gitega, capitale politique du Burundi, au stade Ingoma le lundi, 9 mars 2020.

Il a enfin invité tout le monde, hommes, femmes de Gitega et ceux des autres provinces de répondre massivement à ce grand rendez-vous.

Par NKURUNZIZA Dieudonné