Les Sénateurs burundais sont en retraite depuis lundi 27 Mars 2017 à Bukirasazi en province Gitega. L’ objectif de cette retraite est de voir ensemble comment promouvoir la paix et la sécurité, socle de développement durable du pays.

Pendant 3 jours, le Président du Sénat Réverien NDIKURIYO et ses 2 Vice-Présidents Spès-Caritas et Anicet NIYONKURU vont participer à cette retraite. Le Conférencier, Professeur Adolphe SURURU a expliqué que le concept du mot « vrai » est un outil indispensable pour chaque sénateur. Il a indiqué que dans le mot vrai, il y a le mot valeur mais aussi le mot vision.

Il a fait savoir que chaque Sénateur devrait assumer son cahier de charges en suivant la vision et les missions qui lui sont attribuées. Chaque Sénateur devrait assumer la responsabilité de ses actes, de ses propos, qu’il pleuve ou qu’il neige devant Dieu, devant l’histoire et devant l’humanité, a ajouté le conférencier.

Adolphe SURURU souligne également qu’il serait aussi plus facile d’assumer la responsabilité de ses actes une fois vérifié que ce sont des actes qui sont au service de la vie et qui sont dans le vrai. Le Professeur SURURU a indiqué qu’un Sénateur ne doit pas rabaisser les bras et dire qu’il est dépassé. Une fois que le Sénateur aura observé ce concept “vrai”, il pourra servir d’exemple, a-t-il souligné.

par NININAHAZWE Gaudiose