COVID-19 : certains chrétiens n’ont pas encore intériorisé les mesures d’hygiène

Certains chrétiens n’ont pas encore intériorisé les mesures d’hygiène prises par les autorités et les leaders des églises pour éviter la maladie du COVID-19.

Dans les églises visitées dimanche 05 avril 2020, les dispositifs d’hygiène sont pris au sérieux mais malheureusement, certains chrétiens n’ont pas encore compris qu’ils doivent se laver les mains ou garder une distance d’un mètre dans les lieux de prière.

Lors de la célébration de la messe, l’Archevêque de Bujumbura Mgr Gervais Banshimiyubusa est revenu sur ces mesures qui exigent un changement de comportement pour éviter qu’un éventuel malade contamine les autres. C’est notamment le lavage des mains même pour les ministres extraordinaires de la communion qui doivent se laver les mains avant d’accomplir ce ministre.

Mgr Gervais Banshimiyubusa a également parlé d’autres dispositions en rapport avec la semaine sainte qui commence lundi 06 avril 2020.

Pour Mgr Gervais Banshimiyubusa, le lavage des pieds qui se faisait avant n’aura pas lieu. Pour le vendredi saint avec la vénération de la sainte croix, l’Archevêque de Bujumbura a indiqué que la sainte croix sera exposée devant les chrétiens et que ces derniers vont s’agenouiller en signe de vénération.

“Le rituel de baiser la croix, de la prendre dans les bras ou la mettre sur l’épaule, a été suspendu”, a dit Mgr Gervais Banshimiyubusa, expliquant que tout cela peut être une possibilité de propager la pandémie au cas où il y aurait un malade.

Toutes ces mesures ont été prises par l’autorité gouvernementale et la conférence des évêques du Burundi et les prêtres sont chargés de publier cette mesure mercredi 08 avril 2020.

Par NDARIBAZE Jean Marie