Côte d’Ivoire: Amadou Gon Coulibaly est décédé
Le Premier ministre ivoirien et candidat du parti au pouvoir à l’élection présidentielle d’octobre, Amadou Gon Coulibaly, est décédé ce mercredi 8 juillet 2020 à Abidjan à l’âge 61 ans, a annoncé le secrétaire général de la présidence Patrick Achi à la télévision publique. 
 
“J’ai la profonde douleur de vous annoncer que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, chef du gouvernement, nous a quittés en ce début d’après-midi après avoir pris part au conseil des ministres”, a déclaré M. Achi, lisant un communiqué du président Alassane Ouattara.

Problèmes cardiaques

Amadou Gon Coulibaly, dit “AGC”, était revenu il y a près d’une semaine de France après deux mois d’hospitalisation pour des problèmes cardiaques. “Je rends hommage à mon jeune frère, mon fils Amadou Gon Coulibaly qui a été pendant 30 ans mon plus proche collaborateur. Je salue la mémoire d’un homme d’État, de grande loyauté, de dévouement, et d’amour pour la patrie”, a déclaré le président dans son communiqué.

“Il a incarné cette jeune génération de cadres ivoriens de grande compétence et d’extrême loyauté à la Nation. Avec la disparition d’Amadou Gon Coulibaly, la Côte d’Ivoire perd un modèle pour la jeunesse, un exemple de compétence, d’ardeur au travail et d’abnégation”, a conclu le président.

Greffé du coeur en 2012, M. Gon Coulibaly avait été accueilli en grande pompe à Abidjan à son retour de France jeudi dernier. “Je suis de retour pour prendre ma place aux côtés du président (Alassane Ouattara), pour continuer l’oeuvre de développement et de construction de notre pays la Côte d’Ivoire”, avait-il dit, très souriant.

Officiellement, le Premier ministre était parti le 2 mai pour un “contrôle” en France malgré la fermeture des frontières en raison de la pandémie de coronavirus. Il avait finalement dû se faire poser un stent, mais assuré être “de retour en forme” alors que son absence prolongée avait mis le feu aux réseaux sociaux. 

Amadou Gon Coulibaly  ( 10.02.1959 – 08.07.2020 )
 

Amadou Gon Coulibaly, né le 10 février 1959 à Abidjan et mort le 8 juillet 2020, est un homme d’État ivoirien.

Membre du PDCI puis du RDR, il est maire de Korhogo à partir de 2001 et ministre sans interruption d’octobre 2002 à février 2010 et à partir de décembre 2010. Il est Premier ministre du 10 janvier 2017 à sa mort.

Biographie

Fils de Gon Coulibaly, député sous la présidence de Félix Houphouët-Boigny, Amadou Gon Coulibaly est issu d’une famille sénoufo très impliquée dans la politique du pays. Son arrière-grand-père, Péléfero Gbon Coulibaly, était en effet, le chef suprême des Sénoufos et un proche du premier président du pays, Félix Houphouët-Boigny.

Il fait ses études à l’École des travaux publics de Yamoussoukro et obtient en 1982 son diplôme d’ingénieur. Amadou Gon commence sa carrière en tant qu’ingénieur de la Direction et contrôle des grands travaux (DCGTx) en 1983. Il y est recruté par Antoine Cesareo. Durant cette période, il rencontre Alassane Ouattara.

En 1990, alors que ce dernier devient Premier ministre de Côte d’Ivoire, il intègre son cabinet. Il tient depuis cette période une relation privilégiée avec l’actuel président ivoirien. Au sein du cabinet, il est conseiller technique du président et il est chargé des programmes d’ajustement sectoriel, des entreprises publiques et des projets d’investissements publics dont le gisement gazier de Foxtrot. À la fin du gouvernement de Ouattara en 1993, il revient à la DCGTx en tant que directeur adjoint..

Il est transplanté du cœur en 2012.

Le 10 janvier 2017, il est nommé Premier ministre par le président de la République, Alassane Ouattara.

Après avoir renoncé à briguer un troisième quinquennat, Alassane Ouattara le désigne, en mars 2020, candidat du RHDP à l’élection présidentielle de 2020.

En mai 2020, Coulibaly est évacué vers la France pour suivre des examens médicaux, en particulier une coronarographie et se faire poser un stent. Il est ensuite opéré une seconde fois en juin. Hamed Bakayoko assure l’intérim. Son absence est initialement estimée à plusieurs semaines mais se prolonge jusqu’à son retour dans le pays, le 2 juillet. Six jours plus tard, le 8 juillet, il meurt à la suite d’un malaise survenu pendant le Conseil des ministres. 

 
Amadou Gon Coulibaly
Illustration.
Amadou Gon Coulibaly en 2018.
Fonctions
Ministre du Budget et du Portefeuille de l’État
19 juillet 20178 juillet 2020
(2 ans, 11 mois et 19 jours)
PrésidentAlassane Ouattara
GouvernementGon Coulibaly I et II
PrédécesseurAbdourahmane Cissé
Premier ministre de Côte d’Ivoire[N 1]
10 janvier 20178 juillet 2020
(3 ans, 5 mois et 28 jours)
PrésidentAlassane Ouattara
GouvernementGon Coulibaly I, II et III
PrédécesseurDaniel Kablan Duncan
Ministre d’État
Secrétaire général de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire
11 avril 201110 janvier 2017
(5 ans, 8 mois et 30 jours)
PrésidentAlassane Ouattara
GouvernementSoro III et IV
Kouadio-Ahoussou
Duncan IV et V
PrédécesseurDésiré Tagro
SuccesseurPatrick Achi
Ministre de l’Agriculture
1er octobre 200223 février 2010
(7 ans, 4 mois et 22 jours)
PrésidentLaurent Gbagbo
GouvernementAffi N’Guessan IV
Diarra II
Konan Banny I et II
Soro I
PrédécesseurSébastien Dano Djédjé
SuccesseurSangafowa Coulibaly
Maire de Korhogo
2 avril 20018 juillet 2020
(19 ans, 3 mois et 6 jours)
Élection25 mars 2001
PrédécesseurAdama Coulibaly
Député de Côte d’Ivoire
26 novembre 199510 décembre 2000
(5 ans et 14 jours)
Élection26 novembre 1995
Biographie
Nom de naissanceAmadou Gon Coulibaly
Date de naissance10 février 1959
Lieu de naissanceAbidjan (AOF)
Date de décès8 juillet 2020 (à 61 ans)
Lieu de décèsAbidjan (Côte d’Ivoire)
Nature du décèsSyncope
NationalitéIvoirienne
Parti politiquePDCI puis RDR
PèreGon Coulibaly
MèreFatoumata Gon Coulibaly
 

Amadou Gon Coulibaly
Premiers ministres de Côte d’Ivoire
 

Détail des mandats et fonctions

Au gouvernement

À l’Assemblée nationale

  • 26 novembre 1995 – 10 décembre 2000 : député

Au niveau local

  • 2 avril 2001 – : maire de Korhogo

Au Rassemblement des républicains

  • septembre 2017 – : premier vice-président du RDR
  • mars 2006 – septembre 2017 : secrétaire général délégué
  • février 1999 – mars 2006 : secrétaire général adjoint
  • juillet 1995 – février 1999 : secrétaire national chargé du Développement économique
  • juillet 1995 – 8 juillet 2020 : membre du comité central et du bureau politique