source : ppbdi.com, 13 / 02 / 2015

Faire prévaloir le message de paix pendant la période des élections

La Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) a animé une conférence de presse, le jeudi 12 février 2015, sur la mission d’observations des élections de la CIRGL pour le processus électoral au Burundi. La CIRGL va déployer des observateurs pour les élections locales, parlementaires et présidentielles prévues au Burundi dans les deuxième et troisième trimestres 2015. Cette conférence était animée par le secrétaire exécutif adjoint de la CIRGL, Vicente Mwanda.

Vicente Mwanda a fait savoir que la CIRGL a un mandat de travailler avec les Etats membres dans le maintien de la paix, la sécurité et la stabilité dans la région. En 2004, les chefs d’Etats ont adopté la déclaration Dar-Es-Salaam qui met un accent sur la nécessité d’établir et de maintenir la paix, la stabilité, la démocratie et le développement dans la région des Grands Lacs, a-t-il ajouté. En 2006, ils ont également signé le Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement de la région des Grands Lacs.
Le pilier fondamental de la conférence à partir de ces deux instruments est de travailler avec toutes les énergies pour maintenir la paix et la sécurité dans ces pays et ainsi y rendre possibles la démocratie et le développement. Le Burundi se trouve à une étape cruciale de préparation des élections.

Travailler pour maintenir la paix au Burundi

La CIRGL va déployer des observateurs pour les élections locales, parlementaires et présidentielles prévues. Le secrétariat de la CIRGL, les organes de l’Etat, de sécurité, les organisations régionales, les organisations de la société civile ainsi que les confessions religieuses ont l’obligation de travailler pour maintenir la paix au Burundi pour que les élections soient paisibles, démocratiques, transparentes et libres.
Le secrétaire exécutif adjoint de la CIRGL a souligné que le secrétariat de la conférence va entamer des consultations avec tous les institutions et partenaires qui vont travailler sur les élections au Burundi. La CIRGL va également travailler avec les médias pour voir l’état de préparation des élections ainsi que les défis au Burundi. Que le message de paix prévale pendant la période des élections, a-t-il insisté.

EZECHIEL MISIGARO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.