La diaspora burundaise en Belgique a jusqu’à maintenant montré sa maturité de ne pas céder a la haine et la méfiance, malgré une lecture différente de l’actuelle crise que traverse le Burundi. À juste titre car tous vivent dans un pays de droit. Qu’ il y ait des farouches partisans du pouvoir du CNDD FDD, c’est leur droit de le manifester par des moyens n’importe lesquels pourvu que ça reste dans la légalité.Qu’ il y ait des farouches anti pouvoir de Pierre Nkurunziza et qui le manifestent à leur manière, c’est aussi leur droit absolu.

Mais que Ciramunda Richard puisse croire que parce l’on a la nationalité belge, que parce qu’ on est sous aide sociale ou que parce que l’on est sur le sol belge que l’on doit impérativement gober la politique détestable et contestable du Gouvernement belge envers l’actuel gouvernement du Burundi, ce serait une bassesse ou tout simplement un manque criant de discernement. Que Ciramunda dans sa folie de grandeur et dans ses délires habituels se permette de divaguer qu’il y a des belgo-burundais qui se mobilisent pour faire du mal à leurs concitoyens belges se trouvant au Burundi, c’est une démarche dangereuse qui montre son état mental en péril.

Cette volonté de vouloir surfer sur les tendances politiques des uns et des autres en créant la haine entre les membres de la diaspora en Belgique ou en voulant criminaliser les uns et enjoliver les autres est à combattre. Chaque membre de la diaspora en Belgique a son histoire qu’ il a défendu pour être admis sur la terre des wallons et flamands. Signalons par ailleurs que la majorité des belgo burundais (hutu et tutsi) a fuit les régimes de Micombero, Bagaza et Buyoya et si on fait le checking approfondi de l’histoire que chacun a raconté , il semble que le résultat serait que 95 o/o de ces belgo burundais sont hutu , du moins sur papiers … Alors sieur Ciramunda arrête tes exportations des produits dangereux (la haine et la méfiance ) en Belgique.

Bacinoni Roberto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.