Le Chef de l’Etat anime une séance de moralisation à Bubanza qui regorgerait de mines d’uranium

Le Président de la République Pierre Nkurunziza a animé mardi 20 février 2018, une séance de moralisation de la société à l’endroit des administratifs, les natifs, les membres du corps de défense et de sécurité ainsi que la population de Bubanza. La séance s’est déroulée à huis-clos dans les enceintes du lycée Technique de Bubanza.

Le Porte-Parole Adjoint du Président de la République Alain-Diomède Nzeyimana a fait savoir que ces enseignements dispensés par le Chef de l’Etat rentrent dans le cadre de l’enseignement de l’histoire du Burundi afin de connaitre la véracité des faits pour préparer un bon avenir.

Dans son mot d’accueil, le Gouverneur de la province de Bubanza, Tharcisse Niyongabo a indiqué que la paix et la sécurité est une réalité à Bubanza sauf un cas de Sorcellerie qui s’est déclaré ces derniers jours et les pluies diluviennes qui ont causé des dégâts matériels dans la commune de Mpanda.

Tharcisse Niyongabo a aussi indiqué que la province de Bubanza a besoin des enseignants de toutes catégories, affirmant que même ceux qui ont déjà atteint l’âge de la retraite depuis 2016 ne sont pas encore remplacés.

Malgré ce manque du personnel enseignant, la province de Bubanza compte ouvrir bientôt une branche de l’université du Burundi qui va héberger la faculté des statistiques au campus Nyamugerera. Les travaux de finissage sont encours. Bubanza compte également construire une école d’excellence régionale dans la commune de Mpanda, a précisé le Gouverneur.

Après la séance, le Porte-parole Adjoint du Président de la République Alain Diomède Nzeyimana a indiqué que c’est la 5ème province visitée par le Chef de l’Etat dans le cadre de ces enseignements après les provinces de Muyinga, Kayanza, Ngozi et Kirundo.

Selon Alain Diomède Nzeyimana, le Président de la République a fait savoir que malgré la déstabilisation des colonisateurs pendant la période coloniale; les Burundais ont jalousement résisté à ces derniers surtout dans la sauvegarde de l’indépendance contre l’invasion étrangère. Pierre Nkurunziza a invité la population de Bubanza à aimer et protéger le Burundi en toutes circonstances. Il leur a rappelé que les problèmes auxquels le pays fait face ne sont pas d’ordre ethnique ni liés à l’appartenance politique, mais ils émanent de la richesse naturelle dont le Burundi regorge.

A titre d’exemple, la commune de Musigati regorge des gisements d’uranium, le quel minerais est utilisé dans la fabrication de plusieurs outils liés à la technologie moderne. Selon Alain Diomède Nzeyimana, le Chef de l’Etat a terminé la séance en exhortant la population de la province de Bubanza à la sauvegarde de la paix et la sécurité afin de s’atteler aux travaux de développement.

La Séance de moralisation de la société à Bubanza a vu la participation du Secrétaire Permanent au Ministère de l’intérieur et de la formation patriotique Elie Ruberintwari, l’Evêque de Bubanza, le Ministre de l’Energie et mines et les parlementaires élus dans la circonscription de Bubanza.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.