Burundisynergie2020 : la population burundaise se présentent aux urnes

Les Burundais en âge de voter se sont présentés aux urnes ce mercredi 20 mai 2020, pour élire dans un triple scrutin, le président de la République, de nouveaux députés et de nouveaux conseillers communaux. Pour la présidentielle, cinq candidats des partis politiques sont en lice à savoir Evariste Ndayishimiye du parti CNDD-FDD, Agathon Rwasa du parti CNL, Gaston Sindimwo du parti UPRONA, Léonce Ngendakumana du parti FRODEBU, Domitien Ndayizeye de la coalition Kira-Burundi ainsi que deux indépendants Dieudonné Nahimana et Francis Rohero.

Dans son message, le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) Pierre-Claver Kazihise a remercié tous ceux qui ont contribué pour le bon déroulement de ces élections. Pierre Claver Kazihise a également demandé aux électeurs de voter massivement dans la sérénité, de respecter les mesures de distanciation sociale pour se prévenir contre le COVID-19 et de rentrer directement chez eux après le vote.

Le porte-parole du ministère en charge de la Sécurité publique a quant à lui indiqué que la sécurité était généralement bonne dans tout le pays et que les électeurs s’étaient présentés très tôt aux bureaux de vote, ce qu’avaient confirmé les reporters de la synergie.

Ces élections ont commencé à partir de 6 h du matin à travers tout le pays, à part certains bureaux de vote qui ont accusé du retard suite à des irrégularités liés notamment au matériel, qui n’a pas été disponible à temps, des problèmes qui ont vite été réglés .

L’ambiance des élections dans les différentes provinces du pays

En province Ngozi

Selon les reporters de la synergie sur place, comme partout dans le pays, les membres des bureaux de vote ont d’abord prêté serment devant les électeurs présents, avant de leur montrer que les urnes étaient vides. D’après le président de la CEPI Désiré Minani, dans toute la province de Ngozi, 393170 électeurs étaient attendus dans 1149 bureaux de vote. En commune Mwumba de cette province, au centre de vote de l’ECOFO Buye, des files d’ électeurs étaient déjà remarquées depuis 5h30 du matin.

Le Président de la République Pierre Nkurunziza en compagnie de son épouse a voté dans sa commune natale Mwumba de la province Ngozi au centre de vote de l’ECOFO Buye. Après le vote, le Président de la République s’est réjoui que les élections interviennent au moment où la paix et la sécurité règnent dans tout le pays et que les élections se déroulent dans la tranquillité. Il a saisi cette occasion pour remercier la population burundaise d’avoir participé massivement à ce triple scrutin.

Le candidat du parti CNL Agathon Rwasa en compagnie de son épouse a pour sa part accompli son devoir civique de vote en commune Kiremba de la province Ngozi au bureau de vote Ciri. Agathon Rwasa a déclaré à la presse qu’il déplore que dans certaines localités, les mandataires de son parti n’ont pas été autorisés à accéder aux bureaux de vote et que la connexion internet a été perturbée. Il a demandé aux électeurs d’attendre sereinement la proclamation des résultats.

Un incident s’est produit au Lycée de la COMIBU, situé au chef-lieu de la province Ngozi. Il concerne le président du centre de vote qui a donné un carnet de bulletins d’électeurs à un mandataire politique. Il a été vite arrêté par la police et remis à la justice avant d’être immédiatement remplacé. Signalons que les ambassadeurs du Kenya et de la Tanzanie accrédités à Bujumbura se sont rendus au centre de vote de l’ECOFO Buye en commune Mwumba. Ils ont apprécié le déroulement des élections et ont invité les burundais à accepter le verdict des urnes.

En province Gitega,

Dans la capitale politique, les habitants se sont mobilisés pour ce grand rendez-vous du triple scrutin. Cette province compte 444668 inscrits dans 1247 bureaux de vote. Cinq partis politiques et une coalition se disputent 9 sièges des députés dans cette province. .

Le Secrétaire Général du parti CNDD-FDD et candidat de ce parti à la présidentielle Evariste Ndayishimiye, accompagné de son épouse a accompli l’acte civique de vote vers 10 h au centre de vote sis à l’ECOFO Bubu en zone Kabanga de la commune Giheta. Après avoir voté, Il a apprécié le bon comportement de la population, des politiciens et des forces de l’ordre au cours de ce processus électoral. Il a exhorté la population à continuer à vaquer à ses activités quotidiennes en attendant les résultats. Il appelle également les compétiteurs à respecter le verdict des urnes.

En province Kayanza,

Les élections ont commencé à 6h00 comme prévu, sauf au centre de vote du lycée de Kayanza qui a connu une heure de retard à cause du manque du matériel comme les sceaux et l’encre indélébile. Les candidats concourent pour sept sièges des députés. Le candidat à la présidentielle de la coalition Kira-Burundi, Domitien Ndayizeye a voté au centre de Murago en commune Kayanza. Il a demandé aux électeurs d’attendre patiemment et dans la sérénité le verdict des urnes. L’ombudsman Edouard Nduwimana a quant à lui accompli son droit civique de vote au centre de l’ECOFO Kigarama de la colline Businde en commune Gahombo.

En province Bujumbura

Les opérations de vote se sont normalement déroulées dans cette province. Le candidat du parti Sahwanya FRODEBU Léonce Ngendakumana a voté en commune Isale de la province Bujumbura.

Bujumbura Mairie

Dans son interview accordé à la presse après son vote au lycéé Nyakabiga en mairie de Bujumbura, Gston SINDIMWO candidat du parti UPRONA à la présidentielle s’est réjoui d’un climat serein en ce jour d’élection et a demandé à la CENI de bien s’acquitter de sa tâche. Il a aussi apprécié la vigilance des forces de l’ordre dans la sécurisation de ces élections.

Et le candidat indépendant à la présidentielle Dieudonné Nahimana a voté à l’Ecole Arche de la Connaissance de Kibenga en commune Muha. Il a fait savoir après le vote que “les Burundais doivent rester dans la sérénité, quelle que soit l’issue des résultats des élections qui seront proclamés par la CENI”.

De son côté, le candidat indépendant à la présidentielle, Francis Rohero a accompli son acte de citoyenneté à Kinanira en commune Muha. Il a demandé à toute la population de rester sereine. Pour lui, « les élections sont un moment opportun pour décider de l’avenir du pays ».

En province Bubanza

233.964 étaient attendus dans 649 bureaux de vote. A 14 heures, au centre de vote de Kizina en commune Gihanga, sur 2938 inscrits sur les listes électorales, 2391 électeurs avaient déjà voté. C’est vers 11h que le Président de l’Assemblée Nationale en compagnie de son épouse a voté sur sa colline natale Musenyi de la commune Mpanda en province Bubanza.

En province Rutana

De longues files d’électeurs étaient visibles depuis 6h00 du matin. 210.619 électeurs étaient attendus dans 636 bureaux de vote répartis sur 217 centres de vote, selon Thierry Arakaza, président de la (CEPI) Rutana. Le vote a commencé avec un retard d’à peu près 20 minutes parce que le matériel est arrivé tard la nuit au niveau des centres de vote, ont indiqué les présidents des bureaux de vote.

En province Makamba

Les opération de vote se sont normalement déroulées dans cette province. Au centre de vote Gahara situé sur la colline Nyankara, zone Nyange de la commune Makamba, les élections présidentielles, législatives et communales ont commencé à 6 h du matin comme convenu.

Concernant les cas élevés de procurations observés au centre de vote se trouvant sur la colline Nyankara, zone Nyange de la commune Makamba, le président de la CEPI indique qu’il s’agit de gens qui se sont faits inscrire ailleurs, mais qui ont le droit de voter à n’importe quel endroit du pays. 982 sur 1319 électeurs inscrits au centre de vote Gasaka en commune et province Makamba avaient déjà voté jusqu’à 14h30.

En province Kirundo

Les votants sont arrivés très tôt le matin aux différents centres de vote. Cependant, suite à la mise en place du matériel électoral, le vote a commencé avec quelques minutes de retard par rapport au temps fixé de 6 h du matin.
La commune Kirundo compte 54 963 électeurs inscrits dans 156 bureaux de vote répartis sur 39 centres de vote.

En province Cankuzo

Au niveau provincial,154701électeurs étaient attendus, les opérations de vote ont commencé avec un retard de 10 à 25 minutes dans certains bureaux de vote, alors que les électeurs étaient alignés depuis 6 h du matin. Au centre de vote du Lycée communal de Cankuzo, un électeur a été arrêté pour avoir déchiré un bulletin de vote et a été immédiatement auditionné au parquet de Cankuzo.

En province Ruyigi

Les électeurs inscrits et attendus à la présidentielle, aux législatives et aux communales du 20 mai 2020 en commune Ruyigi, ont répondu massivement dès 6 heures du matin à ce triple scrutin et dans une ambiance sereine, dans les différents bureaux de vote implantés dans cette commune. Néanmoins, deux personnes de Butezi au centre de vote Nombe ont été jugés en flagrance par le TGI Ruyigi pour avoir utilisé de fausses accréditations.

Jusqu’à 12h, tous les bureaux de vote avaient déjà accueilli la moitié des électeurs inscrits. Selon les responsables des bureaux de vote, les votes par procuration ont risqué de causer du tort car, les fiches additionnelles ne dépassaient pas 20.

En province Cibitoke

C’est vers 11 heures que le Président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda, accompagné de son épouse, a accompli son devoir de voter sur sa colline natale de Musenyi en commune Mpanda. Par ailleurs, un agent du bureau de vote de la commune Bukinanyana a été arrêté pour avoir maladroitement informé un électeur sur la procédure du vote.

En province Rumonge

Le total des électeurs dans cette province s’élève à 239 429 inscrits dans 690 bureaux de vote répartis dans 186 centres de vote. Quatre partis politiques, CNDD-FDD, CNL, Sahwanya-FRODEBU, FNL, deux coalitions de partis politiques (KIRA-Burundi et COPA) et deux indépendants (FPN Imboneza, Ezéchiel Ndayishimiye et Jean Pierre Niyongabo) se disputent quatre sièges des députés.

En zone Buruhukiro, à l’ECOFO Gitwe, la plupart des électeurs avaient voté dans l’avant midi, à tel point que vers 12h, il n’y avait plus de file d’attente. Le chef de zone Buruhukiro a affirmé que les élections se sont bien déroulées. A la suite de la mise en garde à vue des personnes soupçonnées d’avoir détruit des permanences du parti CNDD-FDD dans la nuit de samedi, des rumeurs se propageaient selon lesquelles une des personnes poursuivies dans cette affaire aurait été tuée. Mais le chef de zone a rassuré que cette personne est bel et bien en vie et qu’elle est en détention avec 17 autres arrêtées. Il a en outre précisé qu’il a lancé un appel à la tranquillité et rassuré ceux qui, par peur, s’étaient cachés et avaient abandonné d’aller voter.

En province Muramvya (centre-ouest)

179 636 électeurs étaient attendus dans 524 bureaux de vote. En commune Mbuye à l’ECOFO Kibumbu, 350 électeurs étaient inscrits. A 11 heures 30 216 électeurs avaient déjà voté. A cet endroit, un homme en possession d’une dizaine de cartes d’électeurs a été appréhendé.

En province Mwaro
Les électeurs se sont présentés très tôt le matin aux bureaux de vote et les élections se sont déroulées dans le calme. Au total 154942 votants étaient inscrits dans 459 bureaux de vote répartis dans 142 centres de vote.

Dans certains centres de vote, l’activité a commencé avec un léger retard car le matériel surtout l’encre indélébile n’a pas été disponible à temps. Au centre de vote de Bugera en commune Ndava, les élèves internes se sont vus refuser le droit de voter, de même que les femmes qui se sont mariées à Mwaro mais qui n’y étaient pas inscrits.Un homme a été arreté en détention de cartes d’électeurs, un autre a été surpris détenant une carte d’électeur dont les identifications ne correspondaient pas avec sa carte d’identité ;il a été arrêté pour enquête. A 12h,la moitié des inscrits avait déjà voté.

En province Bururi

Les élections se sont bien déroulées malgré quelques malentendus entre les agents de la CENI et les mandataires politiques qui ont par la suite été reglés. Au centre de vote Kirimbi, le chef du bureau de vote 3 a été appréhendé, ayant été surpris en possession de plusieurs cartes d’électeurs.

Prévention de la propagation du Coronavirus.

Des kits de lavage des mains étaient disponibles dans nombre de bureaux de vote. Certains membres des bureaux de vote portaient des masques en vue de la prévention et de la propagation du COVID-19.

Les observateurs

Les mandataires de certains partis politiques étaient présents ainsi que les observateurs indépendants de la société civile comme MAC, Fontaine ISOKO, AJAP, CODIP, Association Chrétienne fidèle Samaritain et MCFS. Les forces de défense et de sécurité étaient également présentes à tous les centres de vote éparpillés dans tout le pays.

Les observateurs internationaux envoyés par les missions diplomatiques du Kenya, de la Tanzanie et du Nigéria sont arrivés au centre de vote de Bubu en commune Giheta. Ils ont exprimé leur satisfaction par rapport au contexte sécuritaire dans lequel se déroule ce triple scrutin. «C’est un pas important dans la consolidation de la démocratie au Burundi », ont-ils précisé.

A partir de 16 heures, les reporters de la synergie de la presse écrite et en ligne ont rapporté qu’à plusieurs endroits, l’opération de vote était déjà terminée et les opérations de décompte allaient commencer.

Par rédaction info net