Burundi: Rencontre du Président avec le diplomate de l’ONU Paul Seger

A Bujumbura, ce mardi 27 mai 2014, le très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre , a reçu l’Ambassadeur de l’ONU, M. Paul Seger, président de la Configuration Burundi de la Commission de consolidation de la paix auprès des Nations Unie.
L’Ambassadeur M. Paul Seger apprécient fortement le Président du Burundi S.E. Nkurunziza Pierre qui est connu pour être l’Homme des Travaux de Développement Communautaires ( TDC) dans son pays. Il s’agit d’un président très apprécié par les populations africaines en général, surtout pour sa proximité avec ses citoyens …

Le Président avec le diplomate de l’ONU se sont entretenu sur la préparation des élections démocratiques de 2015 et la coopération entre le Burundi et les Nations Unies (ONU).
A l’issu de cette rencontre, M. Paul Seger, a expliqué que : « Les Nations Unies sont prêtes à continuer à aider le Burundi et à renforcer la coopération bilatérale entre le Burundi et d’autres pays pour le développement durable et l’organisation des élections libres et transparentes prévues en 2015 au Burundi … Le Numéro Un Burundais Son Excellence Pierre Nkurunziza nous a rassurés que les scrutins de 2015 se dérouleront bien en toute transparence et en toute quiétude ».

Ce voyage de M. Paul Seger arrive à un moment où les relations entre le Burundi et l’ONU sont assez tendus. En cause, au mois d’avril dernier(2014), le représentant de l’ONU au Burundi M. Parfait Onanga-Anyanga (du BNUB) avait proférées des accusations très graves ( de préparation de génocide) à l’égard de l’Etat du Burundi, à travers un courrier officiel qui avait circulé dans le monde diplomatique et médiatique, nuisant très fortement à l’image du pays. Jusqu’aujourd’hui, l’Etat du Burundi demande toujours que M. Parfait Onanga-Anyanga du BNUB produise ses preuves d’accusations. Ce qui n’est toujours pas fait jusqu’ à present !
Pourtant, ces dernières semaines, pour lui trouver ces preuves, de nombreuses tentatives, pour tenter de lui venir en aide, ont été menées en vain par certaines personnalités politiques ou de la société civile burundaise dont des média privés, tous proches de l’opposition … Actuellement, nombreux parmi ces derniers font face à la justice burundaise.
Ainsi cette rencontre avec M. Paul Seger avait aussi pour objet de détendre l’atmosphère.

DAM, NY, AGNEWS, le 27 mai 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.