DISCOURS DE S.E.L’OMBUDSMAN, Dr MOHAMED RUKARA, A L’OCCASION DE LA REMISE DES DONS OFFERTS PAR LA COMMUNE DE WILLEBROECK A L’HOPITAL PRINCE REGENT CHARLES
Bujumbura, le 3 Juillet 2015

Honorable Vice-Président du Sénat ;
Monsieur le Secrétaire Permanent Représentant le Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida ;
Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Royaume de Belgique ;
Monsieur le Directeur de l’Hôpital Prince Régent ;
Mesdames et Messieurs les Cadres de l’Institution de l’Ombudsman ;
Mesdames et Messieurs, Membres du Personnel de l’Hôpital Prince Régent Charles ;
Distingués invités ;
Tout protocole observé
Bonjour !
A l’occasion des cérémonies de remise officielle des Dons offerts par la Commune de WILLEBROECK, une des Communes qui composent le Royaume de Belgique, qu’il me soit permis de m’adresser à tous nos hôtes qui ont répondu à notre invitation.
Mes remerciements s’adressent en premier lieu à Son Excellence le Deuxième Vice Président du Sénat pour avoir rehaussé de sa présence ces cérémonies de remise de ces Dons.
Ma gratitude va tout droit au Représentant du Ministre en charge de la Santé Publique en qualité de bénéficiaire ayant témoigné son soutien à ses Collaborateurs,
Mes remerciements s’adressent également à Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Royaume de Belgique au Burundi, qui malgré ses multiples occupations, a pu être avec nous,
Mes sincères remerciements sont adressés ensuite au Gouvernement Belge et à son peuple, qui ne ménage aucun effort pour ses appuis multiformes qu’il accorde à notre pays le Burundi,
Je voudrais exprimer ma profonde gratitude à Madame LYDIA MAXIMUS, ancienne Sénatrice du Royaume de Belgique et actuellement Représentante d’AWEPA au Burundi. Grâce à elle, la requête a pu être acheminée a qui de droit. Elle a également assuré le suivi de ces Dons auprès de la Commune de Willebroek, et auprès des transporteurs, jusqu’à l’affrètement de ce matériel médical.
C’est une personnalité qui fournit particulièrement beaucoup d’efforts pour le bien du peuple Burundais, en passant notamment par le jumelage et autres actions très bénéfiques pour notre nation.
Enfin, que le Bourgmestre de la Commune de Willebroek, Monsieur Eddy BEVERS, ainsi que ses Collaborateurs, qui ont donné gracieusement ce Matériel Médical trouvent ici l’expression de ma profonde gratitude.
Le matériel Médical que nous remettons officiellement à l’Hôpital Prince Régent Charles est constitué de lits, matelas, armoires de nuits, béquilles, déambuleurs handycars à deux roues, fauteuils roulants et coussins farma Eau plein.
En plus de cet appui à l’Hôpital, l’Université Paix et Réconciliation « UPR » dont je suis le Représentant Légal a aussi bénéficié des livres pour sa bibliothèque, de maillot de sport de Football ainsi que des …….. pour les étudiants.
Par ailleurs, je me suis chargé de leur transport dont le Coût s’élève à 7.600 Euros.
Après cette remise officielle, nous invitons le Directeur de l’Hôpital Prince Régent Charles à faire bon usage de ce matériel. C’est aussi une occasion pour moi d’exprimer mon souhait de voir l’Hôpital Prince Régent Charles améliorer son accessibilité pour le bénéfice des nécessiteux.
Nous devons également préciser que le choix de l’Hôpital Prince Régent Charles a été dicté par sa plus grande capacité d’accueil au niveau national en tant que premier Hôpital de référence avec un taux d’occupation de 95 pourcent par jour.
En outre, il faut noter que cet Hôpital, qui vient de bénéficier d’un don d’une Commune belge, est un des plus grands patrimoines que nous a légué l’Administration belge depuis 1949 ; année de démarrage de l’Hôpital Prince Régent Charles.
Avant de terminer mon propos, je lance un appel solennel à tous les Burundais de gérer avec sérénité la période difficile que traverse notre pays. Il est du devoir de tout un chacun de se mobiliser pour la consolidation de la paix, la sécurité et l’harmonie sociale. Pour y parvenir, il faut éviter l’usage de la violence et l’effusion de sang pour résoudre les conflits. En effet le respect de la vie humaine est un des droits fondamentaux de l’Homme et personne n’a le droit d’ôter la vie d’une autre personne.
D’ailleurs, il n’y a rien de plus normal que les gens ne partagent pas toujours leurs idées ou idéologies. Mais cela ne doit pas nécessairement amener les fils et les filles d’une même patrie à recourir à la violence comme une solution à leurs problèmes. Dans la guerre, parmi les frères et sœurs il ne peut y avoir ni vainqueurs ni vaincus. Tout le monde reste perdant.
Seule l’acceptation de l’Autre permet à quiconque d’avoir une conscience tranquille et de construire l’unité dans la diversité ; ce qui est le préalable pour consolider la paix et le développement du pays.
Notre propos cadre ici avec un adage populaire en swahili qui dit que « la diversité des couleurs fait la beauté d’un canapé ».
Pour clore mes propos, je recommande aux Responsables de l’Hôpital Prince Régent Charles de prendre à cœur la nécessité d’assurer des soins appréciables pour tous les patients qui s’orientent vers vous avec un esprit d’accueil sans égal.
A tous nos concitoyens, je demande de faire preuve de solidarité avec les malades ; car, « un bon service mérite un autre ».
Enfin, je sollicite la bienveillance des autorités et bienfaiteurs belges, en charge de la coopération, d’être tout près de la population burundaise, surtout dans le domaine de la santé, comme ils l’ont toujours fait.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.