Le ministre burundais de l’Intérieur Edouard Nduwimana a ordonné mardi à l’ancien président des Forces Nationales de Libération (FNL), Agathon Rwasa, de retirer de la circulation les écrits, les cartes ou autres outils de propagande ou de mobilisation contenant les insignes du parti FNL.

“Nous venons d’être saisi par la représentation légale du parti FNL, qui nous informe que vous utilisez depuis un certain temps les insignes de ce parti, et ce en violation de la loi sur les partis politiques.

Outre que ce comportement crée la confusion, il ne favorise pas la création d’un environnement propice aux élections de 2015 tel que recommandé par la feuille de route de mars 2015”, a-t-il écrit à M. Rwasa dans une correspondance datée du 3 février.

M. Nduwimana en a profité pour demander aux 16 gouverneurs des provinces rurales burundaises et au maire de la ville de Bujumbura, de faire respecter le contenu de cette décision dans les entités territoriales dont ils ont la charge.

Pour rappel, le parti FNL avait obtenu 14% aux élections communales burundaises du 24 mai 2010 et s’était ainsi classé deuxième force politique burundaise après le Conseil National de Défense de la Démocratie/Forces de Défense de la Démocratie “CNDD/ FDD” (au pouvoir) qui avait remporté le scrutin communal d’alors avec un score de 64%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.