A Bujumbura, ce vendredi 20 février 2015, M. Tomio Sakamoto, conseiller d’Ambassade du Japon au Burundi, a remis un don de près de 1,5 millions USD soit 2,3 Milliards BIF de la part du Gouvernement du Japon à l’Etat du Burundi, représenté par M. Hermenegilde Niyonzima, du Ministère des Relations extérieures et de la Coopération internationale.
Ce financement servira en particulier à appuyer le travail de la Commission nationale Vérité et réconciliation(CnVR) et de la Commission National Indépendante des Droits de l’homme(CNIDH). Ce don arrive à point nommé. Il va aider la CNIDH à suivre le processus électoral qui va commencer et qui prendra fin en août 2015 au Burundi. Mais cet argent aidera surtout à la CnVR burundaise débute son travail cette année 2015. La CnVR va se pencher particulièrement sur les crimes de la Dictature militaire des Bahima burundais ( Micombero, Bagaza, et Buyoya) qui a fait plus de 4,5 Millions de victimes Barundi en près de 40 ans de pouvoir ( de 1966 à 2005 ) : le fameux génocide régicide contre les Barundi – http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm.

Le Japon coopère avec le Burundi dans le domaine du transport et aide à la réhabilitation du Port de Bujumbura.

DAM, NY, AGNEWS, le samedi 21 février 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.