Bujumbura, 06 février 2015 (DWG) : Le Président de la République du Burundi a effectué ce vendredi 06 février, une visite la commune de Murwi en province de Cibitoke (Nord-Ouest). Il a rencontré successivement les administratifs provincial et hauts cadres natifs de la province ainsi que le corps en charge de la sécurité pour parler le développer de cette province et la sécurité.

Dans son mot d’accueil, le Gouverneur de province M. NSABIMANA Anselme, a présenté succinctement l’état de lieux de son province. En effet, la province trouve en sécurité hormis quelques cas de vols isolés. M. le Gouverneur souligne que le domaine de l’agriculture et l’élevage se porte bien. Le social est marqué par un climat d’entente entre différentes formations politique et taux de récent enrôlement s’élève à 94,7%, sur l’effectif de 211. 065 enrôlés sur le total de 224.560. Le Gouverneur a rappelé la promesse d’ériger une université technique qui n’est pas encore réalisée. D’autres maux, c’est notamment le phénomène de polygamie devenu monnaie courante. M. Nsabimana lance un appel solennel demandant l’intervention de son excellence afin de poursuivre et clôturer la construction du stade de Buganda.

A la fin de ces rencontres, le Porte-Parole adjoint à la présidence de la République M. ABAYEHO Gervais a relevé à la presse l’essentiel des échanges. Selon cette source, les participants ont échangé sur l’état actuel de la sécurité qui prévaut dans la province après une attaque menée par les hommes armés en décembre dont l’identité n’est jusqu’ici connue, en provenance de la République démocratique du Congo, une centaine de personnes sont mortes. Le président de la République a félicité la population et les forces de défense qui ont tous ensemble œuvré pour mettre ces ennemis hors d’état de nuire.

Concernant les travaux de développement, Abayeho a annoncé que la province de Cibitoke présente une bonne photo où la plaine de la Rusizi et toute la région devrait être mise en valeur. La production a augmenté et par conséquent les prix ont sensiblement diminué et la population s’avoue un léger mieux. Du point de vue des infrastructures, le chef de l’état a promis que la route Bujumbura-Cibitoke surtout la zone dénommée Nyamitanga de même que la route Ndava-Ndora seront réhabilitées suite de leur importance capitale dans la région. Du point de vue administratif, l’endroit Buhayira, est bien éloigné de la commune, sera transformé en commune. Ceci facilitera les administrés de bien travailler. Le président de la république conseille aux natifs de penser à mettre en place les unités de productions pour essayer d’augmenter la valeur ajoutée de produits agricole. Il a aussi interpellé la population de répondre au rendez-vous électoral prochain dans la paix, la sérénité et l’unité, a-t-il dit, car « la vie ne commence et ne se termine pas avec les élections. Ce n’est pas une fin en soi, mais plutôt un moyen qui permet aux burundais de voir les institutions élues ».

Les forces de l’ordre ont été vivement remerciées pour avoir accompli les objectifs arrêtés lors de la réunion de décembre dernier, et ont été largement atteints. La sécurité est en général bonne à travers tout le pays. Les quelques d’incidents ont été évoqués, notamment les incidents de Ruyigi, où une bande armée a attaqué les personnes innocentes et trois personnes ont perdu leur vie, à Mwaro et Karuzi, on a déploré le fait que la foudre s’est abattu sur la région et plusieurs personnes ont été blessées dont un mort. Les participants à cette rencontré ont remarqué que la rumeur, la sollicitation de la population à participer dans les manifestations sont également les points qui nécessitent une attention particulière. Monsieur le Président de la République a accordé une notre de 94.5% au corps en charge de la sécurité pour avoir bien travaillé cette année. La journée s’est clôturée par la participation du chef de l’exécutif à la plantation de nouveaux plants sur la colline de Mahande. Il a aussi donné une aide composé de 10 kilos de riz et une houe à 150 personnes de la colline de Bambo. Notons que certains membres du Gouvernement dont le Ministre de l’Intérieur et celui en charge de la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.