A Bujumbura, ce vendredi 2 octobre 2015, le Burundi suite aux sanctions que le Conseil de l’Union Européenne UE vient de décréter, sans aucun fondement juridique mais seulement suite à une volonté politique de la Belgique et de la France, une interdiction d’accès au territoire de l’Union Européenne [ http://www.consilium.europa.eu/fr/press/press-releases/2015/10/01-burundi-sanctions/ ].
En représailles, le Burundi va demander à l’Union Africaine (UA) l’interdiction d’accès au Continent Africain de certaines personnalités belges et françaises.

Le Burundi a été victime pendant sa période électorale démocratique 2015, d’ une Révolution de Couleur ou une tentative de renversement de régime, dictée par des enjeux géopolitiques globaux ( impliquant des multinationales ) des USA, de la France et de la Belgique. Le bilan est de centaines de morts et de plusieurs dizaines de milliers de réfugiés ( Cfr. https://www.youtube.com/watch?v=dDFaM1jvd3I et http://burundi-agnews.org/justice/?p=20777 )

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi 2 octobre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.