Burundi: Collecte d’argent pour construire le monument des victimes

Les victimes du Génocide-Régicide contre les Bahutu Barundi commis au Burundi pendant la dictature des Bahima burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya ) vont construire un monument au Burundi, à l’instar des victimes du Génocide des Arméniens en Arménie.
En ce moment, le « Collectif des Survivants et Victimes du Génocide Hutu avant et après 1972 au Burundi » informe à ceux qui souhaitent contribuer.

Le prix du monument est évalué à 200 000 USD. Au niveau du Collectif, une contribution de 100 USD est demandée aux victimes vivants en Occident et 3 USD pour ceux vivant au Burundi et partout ailleurs en Afrique (Tanzanie).
Il est possible de prendre contact avec le Collectif directement via leur email ou site web : info@genocidehutu1972.org
et www.genocidehutu1972.org.

Le 3 mai 2014, le “Collectif des Survivants et Victimes du Génocide Hutu avant et après 1972 au Burundi” a organisé la première conférence internationale sur le Génocide contre les Hutu du Burundi au Canada.
Le 3 mai 2014, le « Collectif des Survivants et Victimes du Génocide Hutu avant et après 1972 au Burundi » a organisé la première conférence internationale sur le Génocide contre les Hutu du Burundi au Canada.

Le 3 mai 2014 au Canada, le « Collectif des Survivants et Victimes du Génocide Hutu avant et après 1972 au Burundi » a organisé la première conférence internationale sur le Génocide contre les Hutu du Burundi.
Près de 500 citoyens Barundi venus du Canada, des USA, de l’Europe ( dont la Belgique, la France, l’Allemagne, la Suisse, la Hollande, la Norvège, l’Italie etc.) de l’Afrique du Sud, et du Burundi, s’étaient rassemblés pour faire honneur à toutes les victimes du Génocide-Régicide contre les Bahutu Barundi.

En 2015, année des élections démocratiques au Burundi, une pétition de 5000 Survivants & Victimes sera déposée au siège des Nations Unies à New-York afin de faire une demande officielle de reconnaissance du « génocide contre les Hutu du Burundi de 1972″.

La dictature féroce des Bahima burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya) a fait un près de 40 ans de pouvoir plus de 4.5 Millions de victimes Bahutu Barundi ( Batutsi – non Hima- et Baganwa compris ).

DAM, NY, AGNEWS, le 13 juin 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.