Burundi: Collecte d’argent pour construire le monument des victimes

Les victimes du Génocide-Régicide contre les Bahutu Barundi commis au Burundi pendant la dictature des Bahima burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya ) vont construire un monument au Burundi, à l’instar des victimes du Génocide des Arméniens en Arménie.
En ce moment, le « Collectif des Survivants et Victimes du Génocide Hutu avant et après 1972 au Burundi » informe à ceux qui souhaitent contribuer.

Le prix du monument est évalué à 200 000 USD. Au niveau du Collectif, une contribution de 100 USD est demandée aux victimes vivants en Occident et 3 USD pour ceux vivant au Burundi et partout ailleurs en Afrique (Tanzanie).
Il est possible de prendre contact avec le Collectif directement via leur email ou site web : info@genocidehutu1972.org
et www.genocidehutu1972.org.

Le 3 mai 2014, le “Collectif des Survivants et Victimes du Génocide Hutu avant et après 1972 au Burundi” a organisé la première conférence internationale sur le Génocide contre les Hutu du Burundi au Canada.
Le 3 mai 2014, le « Collectif des Survivants et Victimes du Génocide Hutu avant et après 1972 au Burundi » a organisé la première conférence internationale sur le Génocide contre les Hutu du Burundi au Canada.

Le 3 mai 2014 au Canada, le « Collectif des Survivants et Victimes du Génocide Hutu avant et après 1972 au Burundi » a organisé la première conférence internationale sur le Génocide contre les Hutu du Burundi.
Près de 500 citoyens Barundi venus du Canada, des USA, de l’Europe ( dont la Belgique, la France, l’Allemagne, la Suisse, la Hollande, la Norvège, l’Italie etc.) de l’Afrique du Sud, et du Burundi, s’étaient rassemblés pour faire honneur à toutes les victimes du Génocide-Régicide contre les Bahutu Barundi.

En 2015, année des élections démocratiques au Burundi, une pétition de 5000 Survivants & Victimes sera déposée au siège des Nations Unies à New-York afin de faire une demande officielle de reconnaissance du « génocide contre les Hutu du Burundi de 1972″.

La dictature féroce des Bahima burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya) a fait un près de 40 ans de pouvoir plus de 4.5 Millions de victimes Bahutu Barundi ( Batutsi – non Hima- et Baganwa compris ).

DAM, NY, AGNEWS, le 13 juin 2014