A Bujumbura, ce vendredi 28 Novembre 2014, M. Tabou Abdallah MANIRAKIZA, Ministre des Finances du Burundi, a annoncé qu’en 2013, selon les chiffres de l’ISTEBU (Institut des Statistiques du Burundi ), les investissements étrangers directs avaient atteint 400 Milliards BIF, soit quelques 257,2 Millions USD.
Ces investissements étrangers proviennent en grandes parties de l’Italie, de la Belgique, et de l’Afrique du Sud. A titre exemplatif, ils représentent près d’1/4 du budget prévisionnel pour l’exercice 2015 s’élevant à plus de 1.500 Milliards BIF ( Soit plus de 965 Millions USD ).
Suite à ces chiffres prometteurs, le Ministre des Finances a indiqué que le Gouvernement allait poursuivre dans sa lancé et mettre en place un code des investissements, pour orienter les investissements vers les secteurs les plus déficitaires de l’économie burundaise.
Le Burundi, selon les prévisions, attend un chiffre plus important pour cette année 2014 grâce à un climat qui aura été très favorable à l’investissement, dû notamment à la stabilité politique avec des institutions et une administration de mieux en mieux organisée. Ces dernières années, ce pays devient un des mieux organisé administrativement dans la région des grands lacs africains.
DAM, NY, AGNEWS, le lundi 24 novembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.