Bubanza/prière d’action de grâce: le respect de la loi, une clé pour la réussite

La prière d’action de grâce organisée par la famille présidentielle se poursuit en commune Mpanda dans la province de Bubanza. Deux séminaires ont été animés à l’endroit des leaders, jeudi 22 août 2019, l’un par Monseigneur Déogratias Nshimiyimana sur le thème: ” le respect de la loi: clé pour la réussite”; l’autre par le Chef de l’Etat Pierre Nkurunziza sur le thème: ” obéir à Dieu et le louer pour expérimenter la prospérité”.

Selon Monseigneur Déogratias Nshimiyimana, réussir c’est pouvoir résoudre ses propres problèmes et les problèmes des autres. Il a indiqué que la réussite est destinée à chaque personne dès sa naissance afin qu’elle soit utile aux autres, ajoutant que chaque personne est créée pour trouver des solutions aux problèmes qui hantent l’humanité.

Cependant, l’homme doit observer la loi pour acquérir la capacité d’apporter des solutions aux problèmes posés par la nature, a indiqué l’orateur. Et de préciser que Dieu a mis en place des lois pour protéger sa nature et sa gloire.
Monseigneur Déogratias Nshimiyimana a laissé entendre que si quelqu’un commet des actes qui ne sont pas conformes à sa parole, il rate automatiquement sa réussite. Il a également indiqué que la réussite de quelqu’un dépend de ses dispositions à respecter les lois et que cette réussite fait la gloire de Dieu.

L’orateur a indiqué que réussir, c’est atteindre le plan de Dieu pour ta vie, atteindre l’objectif que Dieu a prévu pour toi. Il a précisé que la clé dont Jésus a parlé dans Mathieu 16 n’est rien d’autre que le respect et la mise en application des lois établies qu’elles soient divines ou séculières. Il a terminé en invitant les participants à la prière à respecter toujours les lois, de les mettre en pratique afin d’expérimenter la réussite et la prospérité.

Le 2ème séminaire a été animé par le Chef de l’Etat Pierre Nkurunziza qui a d’abord rappelé les promesses de Dieu envers le Burundi. Il a indiqué que Dieu a promis de protéger les burundais en s’intercalant entre eux et leurs ennemis et que cette promesse a été réalisée. Selon Pierre Nkurunziza, Dieu a décidé aussi de transformer les ennemis du Burundi en ses meilleurs amis. Il a également rappelé que Dieu a promis de faire du Burundi un pays où les étrangers viendront chercher refuge et repos, un pays où les étranger vont acquérir des bénédictions et qui sera respecté par le monde entier.

Le Président de la République a fait savoir que le mois d’août est un mois réservé à la louange et aux actions de grâce à l’Eternel, un mois d’expérimenter les victoires que Dieu a préparé pour le Burundi. Il a ajouté que l’organisation de cette prière est une occasion propice pour tous les burundais qui veulent rendre grâce à Dieu pour ses bienfaits.

Le Président de la République a par la suite demandé aux leaders du pays de respecter Dieu et faire preuve de sagesse.
Pour Pierre Nkurunziza, le respect envers Dieu et la sagesse reposent sur l’amour du pays, c’est-à-dire être prêt à le servir en tout moment et même être prêt à se sacrifier pour la patrie.

Le Chef de l’Etat a fait savoir que le principe pour respecter Dieu et avoir de la sagesse c’est respecter les hommes que Dieu a crées à son image et de les servir pour leur permettre de mener une vie meilleure. “Le partage est une vertu qui a toujours caractérisé les burundais. Toutes les festivités se terminent par un partage d’un verre, ce qui est unique au monde. Il faut perpétuer cette pratique parc que c’est un signe d’amour et du respect envers les autres et envers Dieu”, a insisté Pierre Nkurunziza.

Le Chef de l’Etat a exhortés les leaders du pays à avoir des visions, à protéger les autres et leurs biens, à être intègres, dignes de confiance, à éviter le mal et faire toujours du bien. Il les a exhortés également à s’efforcer de connaitre le passé pour mieux préparer l’avenir et surtout s’efforcer de connaitre les plans de Dieu pour chacun d’entre eux et surtout le plan de Dieu pour leur patrie.

Par NDARIBAZE Jean Marie