Bernard Henri LévyEn France, Bernard Henri Lévy est qualifié de philosophe et d’auteur à succès. L’on va jusqu’à le rapprocher de Jean Paul Sartre. Sauf qu’il ne refuserait jamais le prix Nobel! Si une bonne partie de l’opinion française le déteste, ce n’est pas parce qu’il est Juif. Nous savons que ces derniers temps, l’antisémitisme est devenu une préoccupation en France.

Le racisme y est ambiant mais pour les Blacks, les Arabes, les Polonais ou les Roumains, les associations n’ont qu’à poursuivre les actions. L’antisémitisme en France? Cela devient une affaire d’Etat. Parce qu’on doit tout pardonner à ses Juifs qui ont été lynchés par Hitler sous les dénonciations de leurs voisins partout en Europe. Ce que Hitler a fait est impardonnable. Comme nous devons du reste dénoncer tous les monstres d’Europe, d’Amérique et d’Afrique qui sacrifient des peuples sur l’auteul des intérêts hégémoniques. Georges W Bush en Irak, Charles Taylor au Liberia, Paul Kagame au Rwanda, Nicolas Sarkozy en Libye etc. Le peuple juif est pragmatique, intelligent et attaché au business.

Bernard Henri Lévy a été actif dans la chute de Kadhafi. Il a effectué des missions à Benghazi pour encourager les fellahs à ce soulever. Il n’était pas bénévole mais bien rémunéré. La même sale besogne, il l’a accomplie en Ukraine avant d’y être chassé comme un imposteur. Il se signale maintenant au Burundi. Devant l’échec du putsch et l’opposition des pays africains au plan des Occidentaux visant à écarter Nkurunziza, Bernard Henri Lévy prend sa plume acerbe pour crier à la chasse des journalistes. Parce que le procureur de Bujumbura a envoyé une convocation à Innocent Muhozi!

Convoquer un journaliste au Burundi? C’est un crime contre l’humanité. Surtout que les médias privés ont été détruits dans la mutinerie. Donc, pas question d’accepter que les juges entendent les responsables des médias. Bernard Henri Lévy qualifie cette initiative du parquet de “chasse aux journalistes”. Bob Rugurika a été évacué vers Kigali. D’autres journalistes s’expriment dans les médias étrangers et accusent le régime de Bujumbura de les traquer. Bernard Henri Lévy ne va pas se gêner à parler de génocide contre les journalistes au Burundi! Les mots forts. Les mots qui révoltent et mobilisent les consciences. Comme l’avocat belge Bernard Maingain, voilà un autre blanc menteur dans le complot contre la démocratie au Burundi. Patriotes burundais, préparez-vous.

Innocent MuhoziNous avons cherché à en savoir davantage sur cette convocation d’Innocent Muhozi. Il nous a été indiqué que le dossier en cours d’instruction est indiqué sur le papier tenant lieu de convocation. Donc, Muhozi est au courant du dossier. L’enquête sur le putsch et les responsabilités des uns et des autres s’accélère pour permettre aux médias détruits de reprendre leurs bureaux et de relancer les diffusions. Pour les financements, la Belgique a déjà promis de remettre tout en marche dans moins d’une semaine! A l’exception de la radio REMA FM.

La chasse aux journalistes concerne ainsi la radio REMA FM. Le reste n’est que diversion. Bernard Henri Lévy roule pour les intérêts des Occidentaux et il veut attirer l’attention sur les enquêtes judiciaires et permettre cette politique de deux poids deux mesures qui est en cours d’élaboration au profit de certains médias. Dans la crise burundaise, Bernard Henri Lévy est un esprit tordu dont il faut se méfier. A bon entendeur!

Editeurs B-24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.