Belgique/Communales 2018 : le MR se prend une petite claque

Les libéraux n’avaient pas prévu de faire la fête ce dimanche soir au QG du parti. Avaient-ils déjà des indications sur les résultats médiocres qui s’annonçaient ? Ces élections communales et provinciales résonnent comme un signal d’alerte chez les bleus. En mettant sur pied une “suédoise” au fédéral en 2014 (le MR comme seul parti francophone au pouvoir dans une coalition de centre-droit), les libéraux jouaient gros. Ils voulaient polariser les débats et en tirer profit pour progresser aux élections. Les résultats mitigés du MR aux élections locales n’ont pas permis de vérifier que ce pari était le bon. Bien entendu, une élection n’est pas l’autre, en particulier lorsque l’on parle de scrutins locaux. Mais le climat actuel invite tout de même au pessimisme pour le score des libéraux en 2019.
Parmi les déceptions libérales, on retiendra bien entendu le reflux emblématique à Bruxelles-ville, une commune historiquement libérale qui glisse vers l’écologie… À Liège, Christine Defraigne n’a pas réussi à convaincre clairement alors que le MR de la Cité ardente espère monter au collège aux côtés du PS de Willy Demeyer. Ce dernier pourrait choisir les écologistes de la liste Vert ardent pour une future majorité plutôt que les libéraux. Autre résultat négatif : à Verviers, alors que le MR espérait revenir au pouvoir, il s’effondre…

Danger pour mai 2019

Les communes où le MR se tasse sont nombreuses. Mais le plus significatif et le plus inquiétant pour le parti de Charles Michel réside dans les scores aux provinciales en Wallonie. Traditionnellement, ce scrutin est un bon indicateur des résultats qu’obtiendrait une formation si l’on votait aux législatives. Et, dimanche soir, sur la base de résultats toujours partiels, les libéraux se prenaient une petite claque : le MR enregistre en effet une baisse générale, si l’on excepte la Province de Luxembourg.
Les scores sont en régression de 3 à 4 %. Est-ce l’indice que le MR, engagé dans une coalition inédite au fédéral, a déçu ses électeurs ? Il faudra redresser la barre dans les prochains mois sous peine de rendre difficile la reconduction du gouvernement Michel.

http://www.lalibre.be/actu/politique-belge/communales-le-mr-se-prend-une-petite-claque-5bc3969bcd70e3d2f62b34bd
Frederic Chardon – La Libre