Attentant à la grenade à Gahahe : « Léon Nkeshimana est l’auteur indéniable

La police confirme que c’est un certain Léon Nkeshimana alias tantôt Gapusi tantôt Désiré qui a piégé une grenade emportant la vie de 3 enfants et blessant 8 autres il y a deux semaines.

Selon Moïse Nkurunziza, porte-parole adjoint du ministère de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, Léon Nkenshimana avait à maintes reprises proféré des menaces à l’endroit du propriétaire de ce salon et avait juré de lui faire du mal jamais vuIl souligne qu’il a répété les mêmes propos même la veille du crime au vu et au su de tout le monde.

La police indique aussi que son précèdent judicaire a montré qu’il est  professionnel dans ce genre de criminalité. «Il a assassiné un enfant de 12 ans qui est  son cousin direct en 2013 suite au conflit foncier qui opposait son père et la maman de cet enfant», accuse Nkurunziza.

Pour rappel, Léon Nkurunziza avait été arrêté dans les heures qui ont suivi l’explosion de la grenade. Pour la police, il est l’auteur indéniable du crime.

Le porte-parole adjoint du ministère de l’Intérieur du Développement communal et de la Sécurité publique l’a présenté aux journalistes ce 27 août  dans  les enceintes du Service national des Renseignements. Il a indiqué que son affaire allait  être transférer au niveau du parquet.

Pour rappel, le crime a été perpétré en date du 13 août vers 8h du matin devant un salon de coiffure à Gahahe en zone Rubirizi de la commune Mutimbuzi.

Par Emery Kwizera