3.000 prisonniers bénéficient de l’amnistie présidentielle

A la veille de la célébration du 52ème anniversaire de l’indépendance du Burundi, qui sera célébré le 1er juillet, le président burundais Pierre Nkurunziza a annoncé lundi que 3.000 prisonniers vont bénéficier de l’amnistie présidentielle.

“Nous profitons de l’occasion pour annoncer aux personnes détenues que nous avons pris la décision de libérer 3.000 d’entre elles. Mais cette décision ne concerne pas les récalcitrants”, a-t- il annoncé dans un discours à la nation.

Cette mesure concerne presque un tiers de la population carcérale, estimée à plus de 8.000 personnes, selon le porte- parole de la Cour Suprême, Agnès Bangiricenge.

Le président Nkurunziza a aussi profité de cette occasion pour souhaiter que les élections de 2015 soient les meilleures dans l’histoire du Burundi.

Il a mis en garde toute personne qui tentera de saboter le bon déroulement de ces élections en spécifiant qu’elle sera traitée comme ennemie de la paix, des Burundais, de la démocratie et de l’ indépendance.

Il a sollicité l’appui de la communauté internationale en matière de moyens financiers et techniques, et a renouvelé sa demande de voir les observateurs déployés au Burundi pour suivre la préparation et le déroulement des élections.

Mardi 1 juillet 2014 | 03:46 UTC, Xinhua