L’Union Européenne critique le Référendum du 17 mai 2018, en poursuivant son combat contre le Burundi
Photo : UE
Photo : UE

EUROPE, GEOPOLITIQUE – Bruxelles, 8/05/2018 –   Mme Federica Mogherini,  Haute Représentante  au nom de l’Union Européenne (UE) sur la situation au Burundi en amont du référendum constitutionnel, vient de sortir une déclaration  UE comme toujours en déphasage avec la REALITE BURUNDAISE que voici :
http://www.consilium.europa.eu/en/press/press-releases/2018/05/08/declaration-de-la-haute-representante-federica-mogherini-au-nom-de-l-union-europeenne-sur-la-situation-au-burundi-en-amont-du-referendum-constitutionnel/pdf

Mme Federica Mogherini dit que : L’UE est “vivement préoccupée par la situation des droits humains au Burundi”, estimant que le Referendum 2018 “va à contre-courant des efforts en cours de médiation d’un dialogue politique inclusif inter-burundais portés par l’East African Community EAC et l’Union Africaine et pleinement soutenus par l’Union Européenne”.

En 2015, l’Union Européenne a participé à la tentative de renversement du pouvoir au Burundi :   https://www.burundi-forum.link/wp/la-une/laffaire-de-lunion-europeenne-lespion-nininahazwe-pacifique/  ; https://afrique.latribune.fr/politique/2017-06-06/le-burundi-voit-la-main-de-l-ue-dans-la-destabilisation-du-pays-732305.html
Aujourd’hui, le Burundi voit très mal les leçons reçues de la part l’Union Européenne.

SOURCES : NAHIMANA P.