Burundi : Le bouc – RUTAGARI – plonge ingoma y’uburundi à – 21.600 an de notre ère

Participant à l’umuganuro, le bouc – Rutagari – ihebe y’impene ou impene y’ifushi – plonge ingoma y’uburundi à – 21.600 an de notre ère 

Gitega, 23/01/2023 – Les Barundi sont un peuple de l’Ubuntu [1]. Cadrant avec les Politiques Scientifique , Sociale, Culturelle et Historique d’Ingoma y’uBurundi, lors de l’ –Umuganuro-, fête annuelle traditionnel des Barundi, la société burundaise présentait, joué en grandeur nature, sous forme -Cosmogonique-, tout son savoir -Cosmologique-, démontrant le caractère multimillénaire du savoir des Barundi. Par exemple, les présences de tambours, d’animaux comme des vaches ( inka ) [2], le bélier ( Intama, isuguru ), le bouc ( Impene,  ihebe ), etc. aux côtés du couple du TAMBOUR SACRE des Barundi MUKAKARYENDAKARYENDA [3].
    Selon LA COSMOLOGIE DES BAGANUZA BARUNDI, qui avaient entre autres comme – télescope – ou – lunette astronomique – naturel, les solstices et les équinoxes matérialisés par des fêtes ou autres cérémonies, en toute vraisemblance, prenant en compte le calendrier du zodiaque sidéral [4], on sait déjà que le début d’- ingoma y’uburundi -, en tant qu’ETAT, se situerait à l’ère astrologique du lion [5] s’étalant de – 11.300 à – 8.700 avant l’ère actuel. C’était plus exactement, en pleine – RÉVOLUTION AGRICOLE – à KAMA [6] où, dans le ciel du COSMOS, se côtoyaient des astres formant UN TAMBOUR SACREKARYENDA – , paru à l’ère astrologique de MUKAKARYENDA ou ère de la Vierge [7].

bdi burundi ntare ntaresacre pixabaycomastroarianacom

      Pour les BAGANUZA BARUNDI qui ont vécu cette période, la date d’apparition de KARYENDA s’est située à l’ère de MUKAKARYENDA, soit entre – 13.900 et -11.300 avant l’ère actuel occidental, ainsi que la conception [8] d’IMANA par le Couple MUKAKARYENDAKARYENDA lors de leur rencontre COSMIQUE. Ainsi IMANA fut le 1er MWAMI des Barundi, soit le 1er NTARE, apparu à l’ère du NTAMBWE ou NTARE [9].
Malheureusement pour les Barundi, toute leur science multimillénaire a été détruite, en grande partie, lors du – Génocide contre les Bagumyabanga Bapfumu – entre 1919 et 1940 par LE VATICAN et LA COLONISATION BELGE, un crime contre l’Humanité.
Comme l’on vient de le voir, il existait au niveau de LA COSMOLOGIE DES BARUNDI relatif au TEMPS, un CALENDRIER ASTROLOGIQUE ou GALACTIQUE DES BARUNDI.
– Ingoma y’Uburundi – était et est resté un ETAT millénaire à KAMA.

       

          Ce Lundi, AGNEWS revient sur le BOUC [10] RUTAGARI – [11], acteur intervenant lors de L’UMUGANURO. Pour rappel, le BOUC est le mâle de la CHEVRE [12] .  Pendant la période coloniale belge ( un crime contre l’humanité ), le bouc sacré – RUTAGARI – vivait à Mbuye à MURAMVYA. 
Selon
LA COSMOLOGIE DES BAGANUZA BARUNDI,s’appuyant sur le CALENDRIER GALACTIQUE DES BARUNDI, sa première intervention en tant qu’acteur dans L’UMUGANURO des BARUNDI est daté au minimum au début de l’ère astrologique du BOUC ( de la Chèvre ) – appelé en occident – la constellation du Capricorne – ,soit entre −21.640 à −19.480 avant l’ère actuel.  RUTAGARI était l’image vivante du BOUC CELESTEIMANA Y’IMPENE -, apparaissant à cette période à l’équinoxe du printemps. C’est sous cet ère d’ – IMPENE – que le BOUC est entré dans la fête de L’UMUGANURO des Barundi. Le BOUC – RUTAGARI – pousse plus loin la date d’apparition de KARYENDA. C’est à dire l’ère du Taureau [13] ou – l’ère galactique y’Inka -.          
Chez les Barundi, au niveau COSMOGONIQUE, RUTAGARI est l’ombre de – la forme de Mukakaryenda dans sa jeunesse [14]. Mais d’un point de vue COSMOLOGIQUE, RUTAGARI représente le rayon d’un coucher de soleil en tant qu’une énergie pure rayonnant de manière invisible. C’est soit : 1/ – une force cachée ou invisible commençant à se rassembler sur un lieu apparaissant, ou 2/ une minuscule masse très très fine cachée tel – un point- sur une surface invisible.

NOTES :

[1] L’Ubuntu [ http://bdiagnews.com/ubuntu ]
[2] vache, taureau – Inka – , – impfizi – https://burundi-agnews.org/histoire/burundi-impfizi-le-taureau-sacre-semasaka-ou-semahonda/
[3] BURUNDI : Qui est KARYENDA,plus précisément MUKAKARYENDA ? – https://burundi-agnews.org/culture/burundi-qui-est-karyendaplus-precisement-mukakaryenda/ | Burundi : A Myandagaro, le couple MukaKaryenda – Karyenda donnait naissance -Imana- https://www.burundi-forum.org/83341/burundi-a-myandagaro-le-couple-mukakaryenda-karyenda-donnait-naissance-imana/
[4] Cfr. 26.000 ans de précession des équinoxes | BURUNDI : Le TEMPS – iKiRi, uMWaNYa,iGiHe – chez les BARUNDI – https://burundi-agnews.org/abahanuzi/burundi-le-temps-ikiri-umwanyaigihe-chez-les-barundi/https://burundi-agnews.org/bdi_burundi_leTemps_ikiri_igihe_umwanya_mukakaryenda_bdiagnews.pdf
[5] le lion : intare ou intambwe
[6] KAMA est un mot désignant la terre des noirs -L’AFRIQUE- dans la première langue écrite ayant existé dans notre monde à KEMET ( nom de l’Egypte Ancienne ), appelée MEDU NETER ( cfr. HYEROGLYPHE en Grecque ).
[7] la vierge : isugi
[8] Entre le ciel cosmique ou astronomique de l’ère de MUKAKARYENDA et l’ère de NTARE ou NTAMBWE, apparaît KARYENDA, ainsi MUKAKARYENDA et KARYENDA se rencontre, en concevant IMANA. C’est à dire le 1er UMUGANURO.
[9] à l’ère astrologique du LION, NTAMBWE ou NTARE : entre – 11.300 à – 8.700 avant l’ère actuel occidental.
[10] Le Bouc : impene y’ifushi, ihebe y’impene – | intungwa
[11] Nsanze Augustin, Un domaine royal au Burundi MBuye ( 1850-1945 ),ed. Societé Française d’Histoire des outres-mers, 1980, 92 pages.
[12] La chèvre : -IMPENE , INTUNGWA]
[13] Burundi : Qui est le taureau sacré Semasaka ou Semahonda ? – https://burundi-agnews.org/histoire/burundi-impfizi-le-taureau-sacre-semasaka-ou-semahonda/
[14] “la forme de Mukakaryenda dans sa jeunesse” ou “la chose cachée de Mukakaryenda tel un fœtus,nourrie par Mukakaryenda s’ouvrant” . Ici on décrit l’apparition d’Imana dans le ventre de MukaKaryenda. C’est à dire les premiers instants du commencement de notre univers

bdi burundi rutagari ihebe intangwa 01 22012023 astroarianacom

Sources : Nahimana P., http://burundi-agnews.org, lundi 23 Janvier 2023 | Photo : pixabay.com, astroariana.com, bdiagnews

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail