Le ministre de la Solidarité et celui de l’Energie rencontrent la population de Cibitoke
Le ministre de la solidarité nationale Imelde Sabushimike et celui de l’Energie et des mines Ibrahim Uwizeye ont animé conjointement, mercredi 18 janvier 2023, une réunion en commune Mabayi, province Cibitoke, pour s’enquérir des préoccupations de la population relatives aux deux ministères.
Parmi les préoccupations exprimées notamment par l’administration : beaucoup de personnes indigentes dans les communes Buganda et Rugombo qui ont besoin des terres et des enfants de la rue qui deviennent de plus en plus nombreux. La ministre Imelde Sabushimike a donné les orientations du gouvernement à ces questions.

A ces préoccupations, la ministre a dit que la retraite gouvernementale a recommandé que toutes les personnes aient accès à la terre et les enfants de la rue soient encadrés. Mais cela n’empêche pas que les administrations s’organisent pour encadrer ces enfants et leur donner les formations nécessaires.

En rapport avec l’énergie, les habitants de la province Cibitoke ont soulevé les problèmes des transformateurs électriques qui sont débordés ou des localités non électrifiées, ce qui handicape les activités de développement. Le ministre Ibrahim Uwizeye a reconnu que la population manifeste réellement un grand besoin en énergie électrique et a devancé les pouvoirs publics. Mais il a tranquillisé en disant que la Regideso va s’en occuper pour que la population ait accès à l’électricité.

A cette question d’énergie électrique, le DG de la Regideso a indiqué qu’il n’y a plus beaucoup d’inquiétude à se faire. La Regideso s’est d’abord occupé de l’identification des marchés d’approvisionnement en matériel électrique, compteurs, poteaux électrique, etc. Des quantités importantes de matériels ont été importées, à moindre coût, par rapport aux commandes antérieures et sont, soit dans les stocks, soit en cours de route.
Pour l’électricité, la Regideso envisage de remplacer les poteaux en bois, ou usés par les poteaux métalliques ou en béton armé, mais aussi de remplacer tous les compteurs électriques classiques ou endommagés par de nouveaux compteurs cash power. Il en est de même avec la pénurie d’eau potable, le DG de la Regideso a dit que le matériel est en cours d’importations et beaucoup d’activités sont prévues pour fournir l’eau potable à la population.
L’insuffisance d’eau potable a été évoquée au centre urbain de Cibitoke et dans d’autres localités où les sources d’eau ont été identifiées, mais les adductions d’eau sont vétustes ou débordées.

Dans les échanges, on est revenu sur la problématique des exploitations minières, le ministre en charge des mines, Ibrahim Uwizeye a recommandé le strict respect des décisions prises par le gouvernement.

Pour les problèmes causés par la société Tanganyika mining company, dont les activités ont été suspendues, suite au malentendu avec le gouvernement, le ministre de l’hydraulique, de l’énergie et des mines, recommande de saisir la justice.

 
Par BARANGENZA Laurent
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail