L’ombudsman dresse le bilan des réalisations à la fin de son mandat
L’ombudsman burundais Edouard Nduwimana a tenu un point de presse mardi 15 novembre 2022 au cours duquel il a fait savoir que durant ces six dernières années, 69930 citoyens ont fait recours à l’institution avec 1878 dossiers reçus, 1286 ont été recevables, 592 rejetés après explications aux requérants, 502 clôturés et 784 en cours.

L’ombudsman burundais l’a annoncé dans un bilan des réalisations de 2016-2022, à l’occasion de la fin de son mandat.

Parmi les dossiers qui ont été clôturés figuraient un dossier des citoyens de Kizina en Province Bubanza qui allaient être expulsés de leur propriété suite à un procès judiciaire. L’institution de l’ombudsman en collaboration avec le ministère de la justice a trouvé une solution, l’affaire des citoyens de Nyaruhongoka, installés à Rumonge après médiation, etc.

Edouard Nduwimana a précisé que pour appuyer le gouvernement dans ses efforts de promouvoir la cohésion sociale, maintenir la paix et asseoir un Etat de droit, l’institution de l’ombudsman a mis en place un projet d’appui à la pérennisation des mécanismes locaux de dialogue, de médiation et de reconsolidation pour le renforcement de la cohésion sociale.

Des citoyens choisis pour leur intégrité ont été élus dans 98 communes du pays pour assurer la médiation des conflits et surtout les prévenir, a indiqué Edouard Nduwimana. Ils sont comme des lanceurs d’alerte pour que l’administration puisse intervenir en temps utile et servent de relais entre les citoyens et l’institution de l’ombudsman.

L’ombudsman a également assisté les personnes en situation de vulnérabilité, les écoles, les centres de santé et les hôpitaux en leur octroyant des équipements et matériaux divers.

 
Par GAKIZA Dorine
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail