Le Burundi offre d’ importantes opportunités aux investisseurs étrangers

C’est en marge des festivités qu’il eut l’occasion de rencontrer et mobiliser les investisseurs ougandais. Il a en effet, reçu en audience les patrons de la société Kinyara Sugar qui souhaite apporter son expertise dans la production hautement industrialisée du sucre, en mettant un point d’honneur à valoriser les agriculteurs locaux et à préserver les sols.

A l’issue de ces échanges, le rendez-vous est pris pour démarrer concrètement les discussions avec la SOSUMO avant la fin de ce mois.

Le Président Ndayishimiye a également échangé avec l’équipe dirigeante de RENE Industries qui opère dans le domaine pharmaceutique. Il est l’un des fournisseurs fiables de la CAMEBU et envisage désormais d’implanter au Burundi une grande unité de fabrication de médicaments.

Il a en outre encouragé tous les autres investisseurs, en mentionnant que le Burundi offre un grand potentiel grâce à son emplacement géographique. Il a, en plus, réaffirmé l’engagement du gouvernement burundais à soutenir et faciliter les démarches aux investisseurs étrangers.

Avant de rentrer sur Bujumbura, le Chef de l’Etat Burundais a échangé avec Son Homologue Ougandais sur des sujets d’intérêt commun avant d’aborder les questions de portée régionale, notamment la volonté commune des États membres de la Communauté Est Africaine de consentir leurs efforts pour éradiquer les forces négatives qui menacent la paix et la stabilité de la région, en particulier à l’Est de la RDC.

La Présidence

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail