Le Chef de l’Etat encourage les coopératives oeuvrant dans le secteur d’extraction minière

Au cours de son congé gouvernemental, le Chef de l’État Evariste Ndayishimiye a visité certains sites d’extraction minière œuvrant dans la province de Muyinga, vendredi 08 juillet 2022.

Parmi les 68 sites d’extraction minière que compte le Burundi, Evariste Ndayishimiye a effectué une visite à la coopérative artisanale Tugwizumwimbu de Masaka en commune Butihinda, province de Muyinga.

Après Masaka, le Président de la République Evariste Ndayishimiye a effectué une visite à la société semi industrielle; la Société de traitement de terrils d’Or au Burundi STOB sise à Nyungu, Commune Gasorwe, en province de Muyinga.

Le Représentant adjoint de la coopérative Tugwizumwimbu Jean Claude Uwimana a indiqué que cette coopérative a embauché 100 employés et verse 30% de sa production au trésor public.

Néanmoins, il déplore que le manque d’eau pour séparer l’or et les autres matières reste l’un des défi que rencontre cette coopérative.

Selon le Président du Conseil d’administration de la société de traitement de terrils d’Or au Burundi François Uwiragiye, cette société a amené de nouvelles technologies dans le secteur d’extraction minière au Burundi. La société est à mesure de récupérer plus de 95% de l’or contenu dans d’autres minerais alors que l’extraction artisanale ne peut en extraire que 30%

En plus de la contribution dans l’augmentation des devises dans le pays, la STOB contribue aussi dans la création de l’emploi. Plus de 250 personnes travaillent à la société de traitement des terrils d’Or au Burundi, a souligné François Uwiragiye.

Du point de vue environnement, François Uwiragiye a mentionné que la société a bien aménagé l’endroit pour les déchets miniers, contenant en grande partie des éléments chimiques nocifs à l’environnement et à la terre arable.

Malgré les avancées enregistrées par la société de traitement des terrils d’Or au Burundi, cette société fait face au manque d’énergie électrique. ”Nous utilisons des groupes électrogènes qui consomment plus de 2500l/jour. Que le gouvernement nous aide en nous alimentant avec l’énergie fournie par les centrales hydroélectriques” , plaide François Uwiragiye.

Le Président de la République Evariste Ndayishimiye encourage les coopératives œuvrant dans le secteur d’extraction minière d’ augmenter la production afin que la population burundaise en général en profite. La richesse du sous sol burundais appartient à toute la population, a mentionné le Chef de l’État.

Signalons que le gouvernement du Burundi a pris la décision d’arrêter l’exploitation minière depuis juillet 2021. La cause de cette mesure, les devises de ce secteur n’entre pas convenablement au trésor public. Depuis le 27 juin 2022; le gouvernement du Burundi a arrêté des mesures pour redémarrer les activités d’extraction minière pour les associations œuvrant en coopératives.

Par BIGIRIMANA Raphaël

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail