Le Président Evariste Ndayishimiye a animé une séance de moralisation à Muyinga

Ce vendredi 11 mars 2022, Le Président de la République SE Evariste Ndayishimiye a animé au Stade Umuco de la province Muyinga une séance de moralisation et d’éveil patriotique à laquelle étaient conviés les Élus et les Responsables administratifs, politiques et religieux de cette province.

Cette séance s’inscrit dans le cadre de la campagne initiée par Son Excellence Evariste Ndayishimiye pour inciter tous les burundais et les Fonctionnaires de l’Etat en particulier, à « une renaissance, un éveil de la conscience nationale».

Après une brève présentation du Gouverneur sur la situation générale qui prévaut dans cette province frontalière du Rwanda et de la Tanzanie, le Chef de l’Etat SE Evariste Ndayishimiye a consacré la première partie de la séance au recueil des doléances et propositions soumises par les natifs de la province Muyinga. Cet exercice participe, en effet, au renforcement de la culture démocratique au Burundi et replace les projets prioritaires au centre des échanges.

Sur le développement socio-économique, le Président Evariste Ndayishimiye a indiqué que l’économie du Burundi souffre de la sous exploitation de ses ressources naturelles et une mauvaise gestion de la chose publique que tout citoyen est appelé à dénoncer et combattre activement.

En évoquant le thème du « développement dans l’unité », le Président Evariste Ndayishimiye a encouragé les participants à se défaire de vieilles constructions mentales qui ont été à l’origine des divisions ethniques et d’épisodes sombres de notre histoire. Il a exhorté ses compatriotes à être des artisans de la fraternité et de la cohésion nationale.

Pour promouvoir la bonne gouvernance, le Chef de l’État a indiqué qu’une liste de candidats réservistes est en cours d’élaboration pour faciliter les remplacements systématiques des Hauts Fonctionnaires de l’État dont les performances sont en deçà des missions leur confiées.

En réponse à la préoccupation des natifs de Muyinga quant au monopole de certains marchés qui est à l’origine des pénuries de plusieurs services et produits vitaux, le Président Ndayishimiye s’est prononcé en faveur de nouveaux investissements pour augmenter la production et faire émerger un marché concurrentiel.

Avant de clôturer cette séance de moralisation, le Chef de l’Etat a réitéré son engagement à soutenir tous les efforts de développement et à ce titre, il a promis d’apporter une aide matérielle à différents chantiers de la Province Muyinga, notamment les bureaux provinciaux et communaux.

La Présidence