BuRuNDi / France : Visite de 2 jours du commandant des Éléments Français au GABON

Coopération militaire : Visite de 2 jours du Colonel de Brigade François-Xavier MABIN, commandant des Éléments Français au GABON ( EFG ).

BuJuMBura, 14/01/2022 – La FRANCE n’a pas bonne presse en AFRIQUE. Ayant participé à LA COLONISATION dont L’ESCLAVAGE, des crimes contre l’Humanité ayant causé entre 300 Millions et 800 Millions de victimes Amérindiennes et Africaines, selon les sources. Appliquant encore aujourd’hui une agression impitoyable envers L’AFRIQUE, à travers sa politique impérialiste NEO-COLON de LA FRANCAFRIQUE, en imposant LE FRANC CFA dans ses anciennes colonies.
       Au BuRuNDi, LA FRANCE, associée aux USA, au VATICAN, et à la BELGIQUE, a mis en place et a soutenu, de 1959 à 2005, LE REGIME SANGUINAIRE DES BaHiMa BaRuNDi ( NTiRuHWaMa , MiCoMBeRo, BaGaZa, et BuYoYA ) ayant occasionné plus de 4,5 Millions de victimes BaRuNDi, soit LE GENOCIDE REGICIDE du BuRuNDi [1].
Étant à la base de la fin d’iNGoMa Y’uBuRuNDi en 1965-66. Notant qu’en 1972, des hélicoptères français avaient bombardé des camps de réfugiés BaRuNDi en TANZANIE, ayant fui le GENOCIDE CONTRE LES BAHUTU BARUNDI DE 1972 [2] au BuRuNDi.
Depuis 2014, un contingent burundais de militaires de la Force de Défense Nationale du BuRuNDi( FDNB ) et de policiers de la Police Nationale du BuRuNDi (PNB) sont présents en RCA ( Centrafrique ) en mission onusienne – Casques bleus – , sous impulsion du réseau militaire de l’ancien dictateur muHiMa BuYoYa Pierre à la demande de LA FRANCE.
En 2015, LA FRANCE a participé, avec les USA, le VATICAN, et la BELGIQUE, au coup d’état militaire raté contre LE BURUNDI, en vue de remettre en place au pouvoir le réseau du dictateur muHiMa BuYoYA Pierre.
En RCA, actuellement LA FRANCE, a été chassé par le pouvoir en place, au bénéfice de LA RUSSIE. Mais elle est toujours présente, avec son réseau de LA FRANCAFRIQUE au sein de LA MINUSCA.
Une grande déstabilisation dans les Grands Lacs Africains se prépare depuis l’occident, impliquant LA FRANCE ,s’agissant de morceler LA RDC CONGO et déstabiliser LA TANZANIE, en changeant LE REGIME en place au BuRuNDi.
        Le vendredi 14 janvier 2022, accompagné du Lieutenant Général NiYoNGaBo Prime, Chef de la Force de Défense Nationale du BuRuNDi. M. MuTaBaZi Alain Tribert, Ministre burundais de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, recevait le Colonel de Brigade François-Xavier MABIN, commandant des Éléments Français au GABON ( EFG ) [3], en visite de 2 jours ( du 11 au 13 janvier 2022 ) au BuRuNDi. Échangeant sur la coopération opérationnelle bilatérale 2022. Concentrée sur le soutien aux opérations de maintien de la paix et la formation des cadres. S’attachant à instruire le bataillon de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en Centrafrique ( MINUSCA) des forces burundaises.
Pendant cette visite de 2 jours au BuRuNDi, le Colonel de Brigade François-Xavier MABIN s’est rendu à L’ISCAM et au centre de formation de maintien de la paix de MuDuBuGu à BuBaNZa. S’entretenant avec l’encadrement des stagiaires, les représentants des services de l’Etat Major Général (EMG) de la FDNB ainsi que le Commandant de l’ISCAM concernant la formation donnée.

Notes :
[1] Le Génocide / Régicide – https://bdiagnews.com/le-genocide-regicide/
[2] GENOCIDE CONTRE LES HUTU DU BURUNDI EN 1972 – https://bdiagnews.com/genocide-contre-les-hutu-du-burundi-en-1972/
[3] Armée Française défendant la Françafrique basée au GABON.





Sources : NaHiMaNa P. , http://burundi-agnews.org, Mardi 15 février 2022 | Photo : La France au BuRuNDi, B-NP Media, BARATUZA Gaspard, Éléments français au Gabon

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail