Jadot Nkurunziza primé pour son innovation technologique favorable à l’environnement
Jadot Nkurunziza dédie son prix aux jeunes burundais passionnés par la protection de l’environnement. L’environnementaliste burundais Jadot Nkurunziza alias Giti a été primé meilleur jeune volontaire de l’année en marge de la Conférence internationale sur les changements climatiques (COP26) qui se tient à Glasgow en Ecosse du 31 octobre au 12 novembre.

Le prix lui a été remis par la ministre indonésienne de l’Environnement et des forêts Siti Nurbaya Bakar ce 09 novembre en reconnaissance de ses activités exemplaires de protection de l’environnement.

Cet activiste de l’environnement se félicite d’un signe de reconnaissance internationale : « c’est un sentiment de satisfaction pour moi. Je ne croyais pas que mes activités soient reconnues au niveau international. Cela m’encourage d’aller toujours de l’avant ».

Il dédie ce prix à la population burundaise et surtout à la jeunesse passionnée par la protection de l’environnement : « Même si on m’a primé seul, je ne travaille pas seul. Ce prix est aussi pour d’autres jeunes qui m’accompagnent toujours dans les activités, se donnent corps et âme pour le bien-être de l’environnement ».

Selon Jadot Nkurunziza, il y a encore beaucoup de choses à faire dans la protection de l’environnement au Burundi. Ainsi, il promet de doubler les efforts dans ses activités, de retour de la COP26.

En outre, il appelle à la mobilisation nationale pour la prévention des catastrophes naturelles dues aux changements climatiques au Burundi. « Il faut bâtir notre pays en protégeant l’environnement pour que nos descendants ne fassent pas face aux aléas climatiques dans l’avenir ».

Par