Après l’Amisom, l’ONU s’implique dans la stabilisation de la Somalie

Suite à l’évaluation de l’engagement de l’UA en Somalie après 2021, le Conseil Paix et Sécurité de l’UA a approuvé la mise en place d’une mission de stabilisation multidimensionnelle UA-ONU en Somalie dès 2022. Les pays intéressés déploieront des composantes militaires et policières ainsi que des civils.

Une mission de stabilisation multidimensionnelle UA-ONU en Somalie sera bientôt établie pour remplacer l’Amisom après 2021. Une décision du Conseil Paix et sécurité de l’Union africaine lors de la réunion de ce 7 octobre.

Selon le rapport d’évaluation indépendant sur l’engagement de l’Union africaine en Somalie post 2021, cette mission garantirait un financement pluriannuel prévisible et durable par le biais des contributions statutaires obligatoires des Nations unies.

« Le Conseil Paix et Sécurité de l’UA est préoccupé par la détérioration de la situation sécuritaire en Somalie, qui a vu une résurgence inquiétante des activités d’Al Shabaab et d’autres groupes d’insurgés dans de vastes régions du pays, et qui a détourné l’attention des processus critiques de construction et de stabilisation de l’État », peut-on lire dans son communiqué sorti ce lundi 11 octobre.

Cette mission devra comprendre des composantes militaires et policières équilibrées ainsi que des civils pour assurer un engagement politique fort susceptible d’aider les autorités somaliennes à finaliser les principaux arrangements et institutions de gouvernance.

Le Conseil Paix et Sécurité demande à l’UA et à l’ONU en collaboration avec le Gouvernement fédéral de la Somalie de finaliser d’urgence le rapport conjoint sur les objectifs stratégiques, le mandat, la taille et la composition de la Mission multidimensionnelle de stabilisation de l’UA et des Nations unies en Somalie.

Pour rappel, le Burundi est le deuxième pays contributeur de troupes de l’Amisom en Somalie avec plus de cinq mille hommes de la Force de défense nationale du Burundi. Sa mission a débuté en décembre 2007.

Par

 
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail