La Tanzanie en colère contre le HCR et l’ONU sur la question des réfugiés burundais :  34.000  réfugiés Burundais veulent rentrer chez eux depuis près d’un an déjà, et le HCR les bloque !
Photo : ikiriho.bi
Photo : ikiriho.bi

Lumasi, Tanzanie, 19/02/2018 – En visite dans le camp des réfugiés de Lumasi, le ministre de l’Intérieur de la Tanzanie Dr Mwigulu Nchemba est en colère contre l’UNHCR, l’agence des réfugiés de l’ONU :


Il y a actuellement 34.000 personnes qui veulent retourner chez elles au Burundi. Le HCR doit les aider à rentrer. Il ne faut pas que le HCR attende d’accueillir une personne alors qu’il y a 34.000 ici, que le HCR a lui-même emmenées et qui veulent rentrer chez elles. Certains de ces Burundais ne veulent que retrouver leurs champs. Pourquoi le HCR est heureux de voir des gens rester réfugiés alors que chez eux c’est la paix? Pourquoi vous ne voulez pas les aider à rentrer chez eux au Burundi? Vous êtes très heureux de les accueillir comme réfugiés, mais quand il s’agit de les aider à rentrer, le HCR regarde ailleurs. Je suis sûr que si les 34.000 Burundais entraient en Tanzania, vous seriez en suractivité
Le Burundi et la Tanzanie sont en colère contre le HCR et l’ONU sur la question des réfugiés burundais en Tanzanie.

Source: @Ikiriho, Nahimana P.