Campus France : le nombre de candidats burundais en hausse
Plus de 550 candidats burundais ont été admis pour leurs études en France en août 2021 contre 250 en 2020. L’ambassadeur de France au Burundi, Stéphane Gruenberg a donné ces précisions au cours d’une conférence animée ce mardi 17 août à l’Institut français du Burundi.

« Campus France Burundi a validé près de 1.569 dossiers ’’études en France’’ en 2021 contre 552 en 2020, soit une augmentation de plus d’environ 185 % », a fait savoir Stéphane Gruenberg, ambassadeur de France au Burundi.

Selon lui, cette augmentation est la plus importante enregistrée dans le réseau Campus France au niveau mondial en 2020-2021. L’ambassadeur Gruenberg affirme néanmoins qu’environ 700 cas de fraude ont été détectés en 2021 lors de l’instruction des dossiers, soit près de la moitié des candidatures traitées.

Il souligne que plus de 550 candidats burundais ont été admis pour poursuivre leurs études en France contre 250 en 2020, soit une augmentation de plus de 120 %.
Selon Célia Guivarch, la responsable de Campus France au Burundi, jusqu’au 11 août 2021, plus de 200 visas ont été délivrés contre 217 en 2020. Elle précise que le nombre de visas délivrés en 2021 pourrait augmenter.

« L’instruction des dossiers pré-consulaires n’est pas encore tout à fait terminée ». D’après elle, le nombre de visas délivrés et le taux de délivrance pourraient gonfler de façon importante jusqu’en septembre.

Selon lui, la France s’organise pour accueillir de futurs étudiants internationaux en toute sécurité, malgré les restrictions de déplacement liées au coronavirus. « Pour entrer en France, un étudiant burundais doit avoir un test PCR de moins de 72 heures négatif et un document attestant que le voyageur n’a aucun symptôme de la covid-19 ».
Il faut noter que la rentrée de la nouvelle campagne Campus France est prévue le 1er octobre de l’année en cours.

Par (Iwacu)