Gitega: le Chef de l’Etat appelle la population à accroître la production dans tous les secteurs
 
Le Président de la République, Evariste Ndayishimiye en compagnie de son épouse a participé dimanche 18 juillet 2021, à la réunion des natifs de la commune Giheta de la province Gitega pour l’évaluation des réalisations de l’année 2020-2021 et la projection des perspectives d’avenir.

La réunion des natifs a débuté par la présentation des réalisations au niveau socio-économiques, des infrastructures, de l’éducation, de la santé et de l’environnement. Parmi les défis connus au cours de cette année, la commune fait face aux dettes et au taux de réussite des élèves très bas.

    

L’administrateur communal de Giheta a indiqué que parmi les perspectives figurent, la redynamisation de l’éducation, l’augmentation de la production agricole, l’augmentation des recettes communales et l’achèvement des infrastructures en cours de construction.

Prenant la parole, le Président de la République Evariste Ndayishimiye, lui-même natif de la commune Giheta, a salué la bonne collaboration des responsables des services de la commune Giheta. Il les a appelés à faire les problèmes de la population leurs préoccupations en vue de les résoudre.

Il a également salué la volonté des natifs de Giheta oeuvrant dans d’autres villes du pays qui commencent à reconnaître que leur contribution est nécessaire pour le développement de leur commune car le développement n’est pas l’affaire de l’ administration communale.

Le Chef de l’État Evariste Ndayishimiye a demandé à l’administrateur de Giheta à récupérer les propriétés communales occupées illégalement par des individus afin de les rentabiliser à travers les projets de développement.
Il a aussi demandé à la population de Giheta à s’atteler aux travaux de développement pour servir d’exemple dans le développement car il s’est avéré que sa population est pleine de talents.

Evariste Ndayishimiye a exhorté la population à se réconcilier avec elle-même, à sauvegarder l’unité socle du développement durable et à rompre avec les comportements dépassés de divisions ethniques.
Il a en outre demandé aux producteurs d’établir des liens directs avec les consommateurs sans passer par les intermédiaires qui haussent les prix au détriment des producteurs et des consommateurs.

Le Chef de l’État Evariste Ndayishimiye a lancé un appel aux personnes qui ont érigé des bâtiments dans des endroits non autorisés aux bords des routes nationales de les démolir pour respecter la loi car, comme plus d’un le sache, des indemnités ont été données lors de l’aménagement de ces routes.
Le Président de la République Evariste Ndayishimiye, a recommandé la mise en place d’un groupe technique spécialisé des natifs pour accompagner l’administration communale dans la confection des projets de développement et qui va appuyer dans le suivi-évaluation de ces projets.

Au sujet de l’éducation, le Chef de l’État Evariste Ndayishimiye a demandé aux responsables scolaires de conjuguer leurs efforts pour redynamiser le système éducatif en vue de relever le taux de réussite des élèves dans les examens de fin de cycles. Il a encouragé les investisseurs à monter les industries de transformation agroalimentaires pour rentabiliser la production et permettre la bonne conservation en vue d’exporter les produits transformés.

Concernant l’adduction d’eau potable et l’électrification, le Président Evariste Ndayishimiye a promis à la population burundaise en général que d’ici 2025, toutes les collines du pays seront dotées d’eau potable et que d’ici 2030, tous les villages du Burundi seront déjà dotés d’électrité.

Le Président de la République Evariste Ndayishimiye a appelé la population de Giheta à monter des projets générateurs de revenus comme l’élevage du petit bétail, des ruminants, des volailles, des cultures maraîchères, des légumes et des fruits pour les vendre sur la route Bujumbura-Gitega car la route signifie le développement.

Les moniteurs agricoles sont appelés par le Chef de l’État à encadrer la population et d’organiser des séances de sensibilisation pour l’irrigation dans les vallées et sur les collines pour que les ruisseaux des pentes n’arrivent pas dans les rivières sans être utilisés.

Le Président de la République Evariste Ndayishimiye a mis en garde les entreprises qui n’ont pas honoré leurs engagements dans la construction des infrastructures publiques et les administratifs de l’époque qui les ont avalisées, de terminer sans délai la tâche qui leur est confiée.

 
Par NKURUNZIZA Dieudonné
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail