Les questions financières en 2017 : les devises et le taux de change
Photo : ikiriho.bi
Photo : ikiriho.bi

Bujumbura, 04/02/2018 –  M. Domitien Ndihokubwayo, ministre burundais des finance a expliqué à la presse que “un des défis des Finances en 2017 a été la diminution des réserves en devises qui rendait difficile le financement de l’activité économique au Burundi, surtout les importations, car les produits exportables sont peu diversifiés. L’autre défi en 2017 pour la gestion des finances au Burundi fut la difficulté de réduire l’écart entre le taux de change officiel et celui du marché parallèle“.


La gestion de l’économie burundaise a été rendue difficile par des facteurs extérieurs.

SOURCES : IKIRIHO.BI, NAHIMANA P.