Le Burundi Commémore le 59ème anniversaire de son indépendance
Le peuple burundais a commémoré jeudi 1er juillet 2021, le 59ème anniversaire de son indépendance acquise le 1er juillet 1962.
A Bujumbura, les cérémonies étaient présidées par le Chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye. La fête de l’indépendance a été marquée par différents moments forts. Dans la matinée différentes autorités ont pris part à la messe d’action de grâce célébrée à la cathédrale Régina Mundi.

La messe a été suivie par la cérémonie de dépôt de gerbes de fleurs au Mausolée du Prince Louis Rwagasore, le héros de l’indépendance nationale, sur la colline Vugizo en mairie de Bujumbura et le dépôt de gerbes de fleurs à la Place de l’indépendance.

Le Chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye, commandant suprême des forces de défense et de sécurité a par la suite passé les troupes en revue jusqu’au boulevard de l’indépendance où se sont déroulées les autres cérémonies marquant le 59ème anniversaire de l’indépendance du Burundi.

L’arrivée du Président de la République au lieu des cérémonies a été suivie d’un long défilé des burundais représentant divers secteurs d’activités. A la tête des corps défilants, 59 tambourinaires représentant les 59 ans d’indépendance du Burundi. Les tambourinaires ont été suivis par ceux qu’on appelle “BURIKUKIYE” c’est-à-dire les burundais nés en 1962, l’année au cours de laquelle le Burundi a recouvré son indépendance après plusieurs décennies de colonisation allemande et belge.

Le discours de circonstance a été prononcé par le Président de la République Evariste Ndayishimiye. Il s’est d’abord réjoui de constater que le Burundi est un pays respectable, qui a sa place dans le concert des nations, en témoigne les nombreuses délégations étrangères qui sont venues prendre part aux festivités. Le chef de l’Etat a donné la parole aux chefs de délégations pour qu’ils puissent donner leurs messages de félicitations au peuple burundais à l’occasion de cette fête de l’indépendance.

Prenant la parole, le Président centrafricain a salué la contribution du Burundi qui est allé au chevet de la Centrafrique pour l’aider à retrouver la paix, la stabilité et la souveraineté. La Tanzanie a été représentée par son premier ministre, il a transmis le message de félicitations de la Présidente de Tanzanie et il a annoncé qu’elle visitera le Burundi dans un proche avenir. Il a dit que le Burundi et la Tanzanie sont seulement des pays voisins, mais des pays frères qui entretiennent des liens historiques, depuis l’époque de la lutte pour leurs indépendances. Il s’est réjouit de voir combien le Burundi est actuellement stable et paisible et que les burundais s’attellent actuellement à diverses activités de développement.

Le Chef de l’Etat a également donné la parole au premier ministre du Rwanda qui a transmis les salutations et les félicitations du Président Paul Kagame. Il a réitéré la disponibilité du Rwanda à collaborer et œuvrer pour le renforcement des liens culturels et historiques qui existent entre le Burundi et le Rwanda.

Réagissant au message du premier ministre rwandais, le Président Evariste Ndayishimiye a affirmé que la présence du premier ministre et de la délégation rwandaise dans cette cérémonie est un signe fort d’un nouveau départ dans les relations entre les deux pays qui n’étaient pas au beau fixe ces derniers temps.
Le Président de la République du Burundi Evariste Ndayishimiye a demandé au premier ministre rwandais de transmettre ses remerciements à son homologue rwandais Paul Kagame pour avoir envoyé une délégation afin de soutenir le Burundi dans cette commémoration du 59ème anniversaire de l’indépendance.

D’autres délégations ont pu adresser les félicitations au Président de la République et au peuple burundais et ont réaffirmé la disponibilité des pays ou organisations qu’elles représentaient à collaborer avec les autorités burundaises dans la réalisation des priorités en matière de développement. Il s’agit des délégations des pays et organismes suivants : République du Congo, Qatar, Kenya, Ouganda, Communauté est africaine, Représentant des NU dans la région des Grands Lacs, Egypte ; Ligue des Pays arabes, Djibouti…

Dans son discours, le Président de la République a réaffirmé qu’avant la colonisation les burundais constituaient un peuple bien organisé et intelligent. Ils fabriquaient tous les outils qu’ils utilisaient, des outils en métal et en argile, des armes pour se protéger contre les attaques des ennemis et pour protéger leur territoire, ils savaient comment transformer et conserver les aliments.

Selon le Président, ce sont les colonisateurs qui ont détruit la culture burundaise. Depuis la colonisation, les burundais ont été classés dans des ethnies qui, en réalité n’existent pas. Mais pour le moment les burundais ont retrouvé la raison, ils savent ce qu’ils sont et de quoi ils sont capables, a-t-il précisé.

Le Président affirme que personne ne devrait se plaindre comme quoi le Burundi est pauvre. Le pays est riche, il regorge de minerais, Il suffit de bien s’organiser pour que d’ici 10 ans le pays fasse un bon spectaculaire en matière de développement.

Les cérémonies du 59ème anniversaire de l’indépendance se sont clôturées par la remise des prix et la décoration des différentes personnalités qui se sont démarqués d’une façon ou d’une autre dans leurs activités quotidiennes et qui ont montré leur sens patriotique.

 
Par rédaction info net
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail